Comment se protéger contre les accidents vasculaires cérébraux (AVC) ?

avatar badge

UTILE ()

Article rédigé par Guillaume BESSE, Médecin, 26 décembre 2013 - mis à jour le 24 juillet 2014 Consulter son profil complet

Les AVC ... Trois lettres redoutées car malheureusement redoutables : les 2/3 des personnes touchées ne seront plus "comme avant" même si la très grande majorité rentrent chez elles. Plus de 150000 AVC par an dans notre pays... Des adultes jeunes, aussi, sont parfois la cible de ces "attaques cérébrales"... L'atteinte à la dignité des malades et à leur qualité de vie est parfois impressionnante ...  Mais qu'est-ce qu'un AVC ? Des problèmes de santé préexistants les favorisent-ils ? Surtout, comment éviter un AVC ?

Ce qu'est l'AVC

Typiquement et simplement, c'est une brutale atteinte d'une artère du cerveau. Cette artère peut, en effet, laisser échapper le sang qu'elle contient, surtout par un anévrysme préexistant, sorte de petite poche accrochée à l'artère et qui, silencieuse jusque-là, s'est rompue ( ce sont les ruptures d'anévrysmes ): on appelle cela l'AVC hémorragique.

Mais quatre fois plus souvent, l'AVC touche l'intérieur de l'artère : elle est bouchée brutalement par un caillot, que l'on appelle aussi "thrombus " ou " embol ". Les cellules du cerveau qui, par cette artère, recevaient le sang et son oxygène, en sont privées. Cette privation d'oxygène se nommant l'ischémie, on parle donc d'AVC ischémique. Et certains d'entre eux durant moins d'un jour ( parfois quelques secondes ), sont dits "transitoires" et donc nommés Accidents Ischémiques Transitoires (ou AIT ).

Mais d'où est parti ce caillot ?
   
Peu souvent du coeur lui-même. Mais quand il se met complètement en " arythmie " et bat alors irrégulièrement de façon prolongée, le sang y est moins brassé donc circule moins bien, avec des endroits où il stagne plus. Ce qui favorise la création d'un caillot de sang et de fibrine qui va quitter le coeur pour remonter, par les artères du cou, vers le cerveau et aller y boucher une artère.

Mais le plus souvent, le caillot part des artères du cou, les carotides, dans la paroi desquelles le mauvais cholestérol du sanf ( le LDL-cholestérol ) a créé des plaques ( c'est l'artériosclérose ). Ces plaques, avec le temps, se fissurent à leur jonction avec la paroi, provoquant l'entassement des plaquettes du sang sur la fissure : cela forme un caillot de plaquettes qui, se décrochant de la plaque, est emporté ver le cerveau et va y boucher une artère.

Conséquence de l'AVC, les cellules du cerveau atteintes  remplissent mal leurs rôles : on parle de déficits neurologiques, comme par exemple un trouble de la parole ( " l'aphasie " ). Ou bien un trouble des mouvements d'un bras ou d'une jambe ; on parle alors de déficit moteur, de paralysie, plus ou moins sévère  ( par exemple, " l"hémiplégie" qui affecte la moitié du corps de la personne). Il y a ainsi un certain nombre de déficits possibles ( sensitifs ou alors de la mémoire, etc...).

Des situations ou des problèmes de santé les favorisent-ils ?
       
Effectivement, outre l'âge, bien souvent, ce qu'on appelle des facteurs de risque étaient présents, malheureusement souvent génétiquement déterminés... Ainsi, une hypertension artérielle mal contrôlée, qui favorise alors les ruptures d'anévryse ou, surtout, " abîme " l'intérieur de la paroi de l'artère, ce qui favorise les caillots. Un diabète, car tout se passe comme si le sucre en excès dans le sang venait, là encore, abîmer la paroi. Un LDL-cholestérol élevé qui installe ses plaques dans les parois artérielles. Le tabagisme, un indice de masse corporelle trop élevé,... Tous ces facteurs favorisent un mauvais vieillissement des parois des artères.

Mais, tout comme certains infarctus du myocarde, certains rares AVC surviennent sans facteurs de risque...

Alors, comment se protéger contre l'AVC, surtout s'il y a eu des cas dans la famille ?

  • Limiter le risque de survenue de certains facteurs de risque, guidé par son Médecin Traitant. C'est avoir un poids idéal pour son âge et sa taille, marcher 30 minutes par jour, complété idéalement par un sport d'endurance régulièrement pratiqué. C'est aussi adopter le régime crétois et privilégier les graisses végétales, stopper le tabac, boire un petit verre de vin de qualité par repas,... Ce qui ne veut pas dire qu'il faille supprimer le beurre cru et le jaune d'oeuf et le fromage : il convient seulement d'en manger selon les directives de son Médecin Traitant.
     
  • Prendre impeccablement ses médicaments contre l'hypertension artérielle, le LDL-cholestérol et le diabète et surtout bien suivre les fréquentes recommandations diététiques ( "régimes") accompagnant ces traitements. Même remarque si votre Médecin vous donne des médicaments empêchant la formation des caillots de plaquettes ou gênant la coagulation du sang  ( par exemple parce que le coeur bat irrégulièrement).
     
  • Alerter son Médecin Traitant immédiatement si un AIT survient car, bien souvent, il peut recommencer et est surtout un marqueur d'un possible AVC plus sévère ( " l'AVC constitué " ) dans les 5 ans à venir... De plus, une prise en charge rapide de cet AIT minimise le risque de récidive. Un AIT peut s'exprimer ainsi : brutalement et pour peu de temps, la main ou la jambe répond mal ou a des troubles sensitifs. Sinon, c'est un vertige ou une perte de vision, partielle ou totale d'un oeil. Ou bien une brève gêne pour parler...Un conseil : ne minimisez JAMAIS un AIT.
     
  • Alerter son Médecin Traitant si le pouls palpé au poignet est curieusement irrégulier depuis peu.


     
Cet article vous a-t-il semblé utile ?

UTILE ()

aidants ont trouvé cet article utile
Un avis sur cet article ? Un conseil à partager ?
Venez en discuter avec les membres de la communauté
Ils en parlent sur le site
LES ARTICLES EN RELATION
LES DISCUSSIONS EN RELATION
    Les questions en relation
    Poser une question

    Vous avez besoin de conseils sur un sujet précis ? Les aidants de la communauté sont là pour vous aider

    Merci votre question a bien été enregistrée.

    Elle sera publiée afin d'etre visible par les autres membres de la communauté.

    Nous espérons que ceux-ci pourront vous apporter les réponses dont vous avez besoin