FILTRES

Affinez vos contenus en les filtrant selon les thèmes et sous-thèmes de votre choix

FILTRES

Affinez vos contenus en les filtrant selon les thèmes et sous-thèmes de votre choix

Valider les filtres

Les « autorégimes » de certaines personnes âgées à domicile : comprendre pour prévenir les conséquences

Fréquemment constatés, les « autorégimes» suivis sans accord médical par certaines personnes âgées à domicile risquent d'altérer leur qualité de vie et de favoriser l'arrêt de leur maintien à domicile. Quelles sont les causes de ces « autorégimes », leurs conséquences et comment aider le proche âgé à les stopper ? De quels « autorégimes » parlons-nous ? Rappelons-le : dans tous les cas, ces « régimes » n'ont pas eu l'accord de leur médecin traitant et, bien souvent, sont suivis depuis une longue période. Ce peut-être le trop fréquent régime « sans sel » suivi depuis des années pour ne pas « calcifier» les artères ou, autre idée reçue, pour éviter qu'une hypertension traitée ne se majore. Mais aussi un régime « sans sucre » pour éviter d'avoir un diabète, ou pour « garder la ligne » ou parce que c'est actuellement « tendance »... Toujours pour « garder la ligne », un régime pauvre en calories également suivi par certaines personnes âgées pour espérer ne pas…
Fréquemment constatés, les « autorégimes» suivis sans accord médical par certaines personnes âgées à domicile risquent d'altérer leur qualité de vie et de favoriser l'arrêt de leur maintien à domicile. Quelles sont les causes de ces « autorégimes », leurs conséquences et comment aider le proche âgé à les stopper…

Alimentation des personnes âgées à domicile et aidants : les rations idéales

Quand elles ne bénéficient pas d’une aide à domicile préparant les repas ou du portage des repas, 30 % des personnes âgées n'ont pas une ration journalière équilibrée, alors qu’en moyenne, 90 % d’entre elles estiment manger suffisamment. Quels sont les signes d'alerte avant la dénutrition ? Quelle ration journalière envisager pour permettre à votre proche d’être en bonne santé ?  Comment savoir si un proche âgé est menacé de dénutrition ? Il est important pour les proches aidants de la personne âgée vivant à domicile de surveiller régulièrement certains signes. Par exemple, si vous constatez une perte de poids de deux kilos en un mois, si votre proche dit ne plus avoir faim, si le frigidaire se vide mal ou à l’inverse, le placard des boîtes de conserves reste plein… sont autant de signaux qui pointent un problème d’alimentation et de nutrition. Alors, quelles alimentation et ration journalière envisager ? Tout d’abord il est utile de rappeler certaines précautions indispensables :  prendre quatre…
Quand elles ne bénéficient pas d’une aide à domicile préparant les repas ou du portage des repas, 30 % des personnes âgées n'ont pas une ration journalière équilibrée, alors qu’en moyenne, 90 % d’entre elles estiment manger suffisamment. Quels sont les signes d'alerte avant la dénutrition ? Quelle ration journalière envisager pour permettre à votre proche d’être en bonne santé ? …