« Mon parent âgé me téléphone souvent la nuit », comment comprendre ce comportement et que faire ?

Motif d’inquiétude, les appels nocturnes répétés d’un proche âgé à domicile relèvent parfois des urgences, mais souvent, surtout en cas d'éloignement familial, révèlent l'isolement social d’un proche s’estimant trop faible pour résoudre seul ses difficultés. Quelles sont les causes de ces appels répétés ? Leurs conséquences ? Que peut faire l'aidant familial ? Les possibles causes à vous faire préciser au téléphone Le plus souvent, ses fréquents réveils liés à l’âge sont envahis par des chagrins ou des problèmes amplifiés par sa solitude, la pénombre, et nécessitent impérativement la voix rassurante d’un membre familial. Votre proche pourra évoquer l’anniversaire du décès de son conjoint, d’une amie, les futures vacances de son aide à domicile habituelle, l’hospitalisation prolongée d’un membre de son entourage, une actualité récente qui s’amplifie, une facture inattendue, un conflit familial récent, une maltraitance insoutenable (menaces de placement) ou encore ses réflexions sur la mort. L’addition de ces évènements…
Motif d’inquiétude, les appels nocturnes répétés d’un proche âgé à domicile relèvent parfois des urgences, mais souvent, surtout en cas d'éloignement familial, révèlent l'isolement social d’un proche s’estimant trop faible pour résoudre seul ses difficultés. Quelles sont les causes de ces appels répétés ? Leurs conséquences ? Que peut faire l'aidant…

L’hygiène bucco-dentaire chez la personne âgée

Chez une personne avançant en âge, à plus forte raison dépendante, le soin de la bouche(1) est un soin d’hygiène à part entière : il doit occuper le même niveau d’importance que la toilette, le change, la mobilisation etc. Il permet d’assurer un confort et une sensation de bien-être au niveau bucco-dentaire, d’assurer le maintien du rôle de la cavité buccale et de prévenir de nombreuses complications. Maintenir une bonne santé bucco-dentaire En vieillissant, la sécheresse de la bouche est fréquente : diminution de la sécrétion de salive, médicaments asséchants - la plupart des médicaments consommés par nos aînés -, oxygène, respiration bouche ouverte, radiothérapie dans cette zone. Les capacités de mastication diminuent : moins de dents, prothèses inadaptées, muscles moins performants, maladies du mouvement (syndromes parkinsoniens), paralysies. L’action de s’alimenter est compromise d’où le risque élevé de dénutrition en protéines utiles aux muscles et aux mouvements. Sans compter que parfois, avec l’âge,…
Chez une personne avançant en âge, à plus forte raison dépendante, le soin de la bouche(1) est un soin d’hygiène à part entière : il doit occuper le même niveau d’importance que la toilette, le change, la mobilisation etc. Il permet d’assurer un confort et une sensation de bien-être au…