Démence des personnes âgées et prévention de leur hospitalisation par les aidants

Les démences majorent le nombre d'hospitalisations (alors plus longues) et les entrées en Ehpad, surtout si le maintien à domicile ne peut plus être garanti. Après la sortie, les fonctions intellectuelles de la personne démente ont souvent diminué, augmentant un éventuel épuisement des aidants familiaux. Alors pourquoi les personnes âgées atteintes de démence sont-elles hospitalisées ? Et quelle prévention concrète envisager à domicile ? Les causes d'hospitalisation chez les personnes âgées Les causes d’hospitalisation les plus fréquentes chez les personnes âgées atteintes de démence sont :  Une agitation (avec ou sans agressivité) épuisant l'entourage. Cette agitation révèle souvent une dépression ou un stress relationnel (maltraitance, conflit familial, soins trop rapides...), voire une autre cause (rétention urinaire, infection rénale...) ; Une fracture après chute (oubli de la canne, déambulation nocturne...) ; Une toux, pas forcément fébrile, avec foyer infectieux pulmonaire, souvent par troubles de déglutition connus ; Une insuffisance cardiaque (avec nette fatigue et gêne respiratoire) favorisée par un infarctus ou un cœur devenu irrégulier ; Un accident vasculaire cérébral (AVC) ; …
Les démences majorent le nombre d'hospitalisations (alors plus longues) et les entrées en Ehpad, surtout si le maintien à domicile ne peut plus être garanti. Après la sortie, les fonctions intellectuelles de la personne démente ont souvent diminué, augmentant un éventuel épuisement des aidants familiaux. Alors pourquoi les personnes âgées…