Être aidant au temps de la Covid-19

Voilà plus d'un an maintenant que chacun vit au rythme des périodes de confinement, des difficultés de déplacement, des couvre-feux... Toutes ces restrictions, ces interdits ont chamboulé la vie des proches dépendants bien sûr mais aussi celle des aidants familiaux qui se sont retrouvés empêchés d'apporter leur aide et leur affection à leur proche. Qu'en est-il de la relation aidant-aidé d'hier et d'aujourd'hui ? Prendre soin d'un proche dépendant et assurer tout ou partie des actes de la vie quotidienne demande entre autres du temps, de la disponibilité et de l'organisation. Avec la Covid-19, tout est devenu plus complexe pour les aidants, plus anxiogène aussi, d'autant plus lorsqu'ils ne vivent pas à proximité de leur proche. Lorsqu'on ne peut plus voir son proche qui se retrouve isolé, comment ne pas s'inquiéter ? Comment être sûr(e) qu'il ne manque de rien ? Comment s'assurer que les professionnel(le)s s'en occupent bien ? Que les gestes…
Voilà plus d'un an maintenant que chacun vit au rythme des périodes de confinement, des difficultés de déplacement, des couvre-feux... Toutes ces restrictions, ces interdits ont chamboulé la vie des proches dépendants bien sûr mais aussi celle des aidants familiaux qui se sont retrouvés empêchés d'apporter leur aide et leur…

Partie 2 – Témoignage : « Ma mère avait tendance à boire plus que de raison… »

Voici la suite de l’histoire de Marie, aidante de sa maman qui avait tendance à boire un peu trop. Vous diriez qu'elle était alcoolique ? Non bien sûr, c'est pas comme si elle buvait toute la journée ! Là je me serais bien sûr inquiétée. C'était juste pendant les repas même si ce n'était pas un Ricard bien tassé mais 2 et plusieurs verres de vin et que ça la rendait plus que guillerette. Après mon père, c'est moi qui était obligée de la restreindre un peu. Elle approchait quand même des 90 ans. Mais comme je vous le disais, je venais la voir 4 fois par an et je ne restais que 4 ou 5 jours à chaque fois. Donc, je ne savais pas ce qu'elle faisait quand elle était toute seule surtout qu'elle allait encore faire ses courses. À ce moment là, je n'avais pas encore mis de services…
Voici la suite de l’histoire de Marie, aidante de sa maman qui avait tendance à boire un peu trop. Vous diriez qu'elle était alcoolique ? Non bien sûr, c'est pas comme si elle buvait toute la journée ! Là je me serais bien sûr inquiétée. C'était juste pendant les repas même…