« Mon proche âgé m’insulte » : comprendre puis accompagner pour éviter l’épuisement

La violence verbale de votre proche âgé est un trouble du comportement qui doit faire l’objet d’un bilan car une cause curable peut en être à l’origine. Elle doit donc être recherchée. Si cette conduite inadaptée n’est pas prise en charge, l’altération de la qualité de vie de votre proche risque de se majorer, tout comme votre possible épuisement et le risque de futur arrêt du maintien à domicile en cours. Quelques exemples de facteurs favorisants et éclairage Outre une démence déjà diagnostiquée (surtout fronto-temporale avec sa part de désinhibition, démence à corps de Lewy, démence vasculaire et maladie d’Alzheimer), cette violence peut résulter de crises d’épilepsie particulières ou d’une dépression (souvent atypique avec l’âge), d’une douleur chronique, d’ivresses répétées, d’une maltraitance ainsi révélée, d’une personnalité paranoïaque s’exprimant tardivement. Mais elle peut aussi être causée par certains médicaments (certains antidépresseurs, antihistaminiques, morphine…), une banale infection en cours, une déshydratation, des…
La violence verbale de votre proche âgé est un trouble du comportement qui doit faire l’objet d’un bilan car une cause curable peut en être à l’origine. Elle doit donc être recherchée. Si cette conduite inadaptée n’est pas prise en charge, l’altération de la qualité de vie de votre proche…

Convaincre mon proche d’arrêter de conduire

Pour nos proches âgés, renoncer à conduire est une décision difficile à prendre d'autant plus qu'en France, aucun contrôle n'est obligatoire (contrairement à d'autres pays européens) et que l’on n’a pas toujours d'alternative selon que l’on habite en ville ou à la campagne. Renoncer à conduire, c'est accepter de changer ses habitudes, c'est renoncer à une certaine liberté, à son autonomie. Alors comment faire pour permettre à son proche de continuer à conduire en toute sécurité ou d'y renoncer ?. Tu me demandes d'arrêter de conduire ! Jamais de la vie ! Ça fait plus de 60 ans que je conduis et j'ai jamais eu d'accident ! Je ne roule pas vite et je fais très attention. Et puis comment je ferais pour aller faire mes courses, aller à mes rendez-vous, partir en vacances ?Combien de proches ont entendu ces arguments. La voiture est synonyme d'autonomie, d'indépendance et favorise le…
Pour nos proches âgés, renoncer à conduire est une décision difficile à prendre d'autant plus qu'en France, aucun contrôle n'est obligatoire (contrairement à d'autres pays européens) et que l’on n’a pas toujours d'alternative selon que l’on habite en ville ou à la campagne. Renoncer à conduire, c'est accepter de changer…