L’aducanumab : un vent d’espoir se lève…

Pour la première fois, un médicament agissant sur une cause de la maladie d’Alzheimer est autorisé aux États-Unis, et peut-être bientôt en Europe. Quel est-il ? Comment est-il arrivé sur le marché du médicament ? Petit point sur l’histoire à rebondissements de l’aducanumab !
Pour la première fois, un médicament agissant sur une cause de la maladie d’Alzheimer est autorisé aux États-Unis, et peut-être bientôt en Europe. Quel est-il ? Comment est-il arrivé sur le marché du médicament ? Petit point sur l’histoire à rebondissements de l’aducanumab !

Les troubles salivaires dans le cadre de la maladie de Parkinson

Les troubles salivaires, dans la maladie de Parkinson, sont dominés par le bavage secondaire aux perturbations de la déglutition pouvant induire de nombreuses conséquences et inconforts. À l'inverse, certains traitements antiparkinsoniens peuvent favoriser une bouche sèche. Faisons le point sur les causes, les conséquences de ces troubles et leur prise en charge.

Perte de l’odorat et réhabilitation olfactive

La perte de l’odorat est appelée anosmie. La perte du goût est, quant à elle, nommée agueusie. Ces deux sens sont en lien car l’identification d’un goût se crée dans la zone de l’arrière-gorge jusqu’au nez. On appelle cela la rétro-olfaction.  L’anosmie s’invite dans l’actualité des infections par la Covid-19, en raison de sa survenue fréquente (70 % (*) des personnes symptomatiques), des conséquences gênantes et de l’interférence avec la qualité de vie. Si 80 % (*) s’améliorent dans les deux mois, les difficultés de récupération sont angoissantes pour beaucoup.  Les causes les plus fréquentes de la perte d’odorat Par ordre de fréquence :  Les causes ORL infectieuses : rhinites, sinusites, infections virales (grippe…) ;Les lésions cérébrales : traumatisme crânien, accident vasculaire cérébral, tumeurs ;Les causes médicamenteuses : antidépresseurs, certaines chimiothérapies ;La maladie de Parkinson plus fréquemment que la maladie d’Alzheimer, la sclérose en plaques ;Le contact professionnel avec des substances toxiques (chlore, benzène…). Attention ! La perte d’odorat…
La perte de l’odorat est appelée anosmie. La perte du goût est, quant à elle, nommée agueusie. Ces deux sens sont en lien car l’identification d’un goût se crée dans la zone de l’arrière-gorge jusqu’au nez. On appelle cela la rétro-olfaction.  L’anosmie s’invite dans l’actualité des infections par la Covid-19,…

Maladies cognitives : votre proche perd-il son identité propre ?

Les proches de malades de pathologies neurodégénératives témoignent souvent ainsi : « Elle semble ne plus se connaître » ; « S’il m’apparaît à moi comme un étranger, sait-il encore qui il est ? ». Ces questions sont au centre d’un véritable crève-cœur pour l’entourage familial et professionnel : que devient l’être et comment se perçoit-il au cours de l’évolution de maladies neurocognitives ? S’efface-t-il à lui-même et aux autres jusqu’à ne plus exister ? L’exploration de la notion d’identité d’une personne au cours de sa vie et lors de la survenue de ces maladies vont nous aider à y voir plus clair.