Mon proche âgé souffre d’hallucinations. Que dois-je comprendre ?

La majorité des personnes âgées n’a pas d’hallucinations. Cependant, loin d’être rares, elles peuvent être craintes car perçues comme révélant une maladie psychiatrique débutante ou pouvant déclencher un danger immédiat pour votre proche âgé ou votre entourage. Comment définit-on les hallucinations ? Quelles en sont les causes et les conséquences ? Que pouvez-vous faire concrètement ? Qu’est-ce que sont les hallucinations ? Il s’agit de perceptions, surtout sensorielles, d’une réalité qui n’existe pas mais le proche âgé y adhère totalement. Chez la personne âgée, elles sont le plus souvent visuelles : visages connus ou non, personnes à proximité, animaux… Elles peuvent être auditives (associées ou non aux précédentes) : voix, explosions au loin… Moins souvent, elles sont olfactives ou gustatives voire tactiles. Le proche peut alors essayer de les justifier, induisant souvent un délire (ex. : « J’ai appelé la Police pour savoir qui envoie de la fumée sous ma porte »)…
La majorité des personnes âgées n’a pas d’hallucinations. Cependant, loin d’être rares, elles peuvent être craintes car perçues comme révélant une maladie psychiatrique débutante ou pouvant déclencher un danger immédiat pour votre proche âgé ou votre entourage. Comment définit-on les hallucinations ? Quelles en sont les causes et les conséquences…

Les démences rares

Il peut sembler rébarbatif de se pencher sur des pathologies démentielles peu fréquentes puisque, par leur définition même, elles touchent peu de nos proches. Le domaine des neurosciences est en plein développement et de nouvelles pathologies sont décrites et explorées. Cela permet un accompagnement de plus en plus adapté. Pourquoi s’y intéresser ? A l’heure où la maladie d’Alzheimer est de loin la plus fréquente des démences, il faut à tout prix éviter les « assimilations Alzheimer » qui voudraient que tout ramène à cette maladie. Les prises en charge d’un malade varient d’une pathologie à l’autre. Pour les malades et leurs proches, il est important que la notion de vraie maladie supplante des jugements dégradants entendus il n’y a encore pas si longtemps : « il retombe en enfance », « elle n’imprime plus rien », « il est fou » etc Ces maladies évolutives altèrent une ou plusieurs fonctions cognitives cérébrales (mémoire, attention, langage, exécution d’un geste, reconnaissance, élaboration et réalisation d’une…
Il peut sembler rébarbatif de se pencher sur des pathologies démentielles peu fréquentes puisque, par leur définition même, elles touchent peu de nos proches. Le domaine des neurosciences est en plein développement et de nouvelles pathologies sont décrites et explorées. Cela permet un accompagnement de plus en plus adapté. Pourquoi…
Infections et maladies neurodégénératives
deutschland,mannheim,lifestyle,senior,pflege

Infections et maladies neurodégénératives

Les infections représentent le premier motif d’hospitalisation et la 3e cause de mortalité. Elles ne doivent jamais être négligées, d’autant plus chez une personne atteinte d’une maladie neurodégénérative.  Quelles sont les conséquences d'une infection chez une personne âgée ? Chez une personne âgée, les infections sont…