FILTRES

Affinez vos contenus en les filtrant selon les thèmes et sous-thèmes de votre choix

FILTRES

Affinez vos contenus en les filtrant selon les thèmes et sous-thèmes de votre choix

Valider les filtres

Les conséquences d’une récente immobilisation de la personne âgée à domicile

L’immobilisation, surtout prolongée, est un énorme facteur de risque de dégradation de la qualité de vie et de l’arrêt du maintien à domicile de la personne âgée. Certaines conséquences sont encore plus majorées si la personne, qui pensait bien s’alimenter, était au préalable dénutrie. Face à ce risque de dépendance si redoutée, quelles causes doivent alerter ? Quelles sont les conséquences de cette immobilisation ? Que faire dès le début ?  Les causes et situations de risque à domicile (en dehors des fins de vie) Les cause d’immobilisation peuvent être diverses : une fatigue nette associée à une peur de tomber à cause d’une infection fébrile (pulmonaire, rénale,…), d'une sévère anémie ou d'une insuffisance respiratoire importante (oxygène alors mal distribué aux cellules), d'une insuffisance cardiaque significative (le coeur propulse mal le sang dans l’organisme), d'une dépression avancée, d'une maladie de Parkinson sévère, des suites d’un accident vasculaire cérébral, d’un cancer en phase terminale,… Mais ce peut-être aussi la peur de se lever à cause de récentes chutes à répétition inavouées. Les…
L’immobilisation, surtout prolongée, est un énorme facteur de risque de dégradation de la qualité de vie et de l’arrêt du maintien à domicile de la personne âgée. Certaines conséquences sont encore plus majorées si la personne, qui pensait bien s’alimenter, était au préalable dénutrie. Face à ce risque de dépendance si…