FILTRES

Affinez vos contenus en les filtrant selon les thèmes et sous-thèmes de votre choix

FILTRES

Affinez vos contenus en les filtrant selon les thèmes et sous-thèmes de votre choix

Valider les filtres

Les démences rares

Il peut sembler rébarbatif de se pencher sur des pathologies démentielles peu fréquentes puisque, par leur définition même, elles touchent peu de nos proches. Le domaine des neurosciences est en plein développement et de nouvelles pathologies sont décrites et explorées. Cela permet un accompagnement de plus en plus adapté. Pourquoi s’y intéresser ? A l’heure où la maladie d’Alzheimer est de loin la plus fréquente des démences, il faut à tout prix éviter les « assimilations Alzheimer » qui voudraient que tout ramène à cette maladie. Les prises en charge d’un malade varient d’une pathologie à l’autre. Pour les malades et leurs proches, il est important que la notion de vraie maladie supplante des jugements dégradants entendus il n’y a encore pas si longtemps : « il retombe en enfance », « elle n’imprime plus rien », « il est fou » etc Ces maladies évolutives altèrent une ou plusieurs fonctions cognitives cérébrales (mémoire, attention, langage, exécution d’un geste, reconnaissance, élaboration et réalisation d’une…
Il peut sembler rébarbatif de se pencher sur des pathologies démentielles peu fréquentes puisque, par leur définition même, elles touchent peu de nos proches. Le domaine des neurosciences est en plein développement et de nouvelles pathologies sont décrites et explorées. Cela permet un accompagnement de plus en plus adapté. Pourquoi…
Infections et maladies neurodégénératives
deutschland,mannheim,lifestyle,senior,pflege

Infections et maladies neurodégénératives

Les infections représentent le premier motif d’hospitalisation et la 3e cause de mortalité. Elles ne doivent jamais être négligées, d’autant plus chez une personne atteinte d’une maladie neurodégénérative.  Quelles sont les conséquences d'une infection chez une personne âgée ? Chez une personne âgée, les infections sont…

Des séances d’orthophonie dans la maladie d’Alzheimer… mais pour quoi faire ?

La communication, verbale ou non verbale, avec la personne malade constitue un lien essentiel. L’orthophoniste s’attache à le préserver au fil des mois et des années.  L’orthophonie ne se réduit pas à la prise en charge des troubles du langage dans l’enfance ou après un accident vasculaire cérébral. Le champ d’action de cette discipline paramédicale s’étend aussi, notamment, au maintien et à l’adaptation des capacités de communication dans les pathologies neurodégénératives.  Surmonter les difficultés... La maladie d’Alzheimer en fait partie. Elle s’accompagne de troubles du langage et de la communication qui tendent à s’aggraver au fil des ans : manque croissant de mots, difficultés à comprendre les autres, ralentissement du débit de la parole, voire mutisme... Or si la personne malade ne parvient plus à communiquer via le langage avec son entourage, elle risque de s’exprimer par son comportement (opposition physique, agitation...).  L’orthophoniste l’aide à éviter cet écueil grâce à une prise en charge…
La communication, verbale ou non verbale, avec la personne malade constitue un lien essentiel. L’orthophoniste s’attache à le préserver au fil des mois et des années.  L’orthophonie ne se réduit pas à la prise en charge des troubles du langage dans l’enfance ou après un accident vasculaire cérébral. Le champ d’action de…
Les bienfaits des activités physiques adaptées sur la maladie de Parkinson
Group of active senior people doing yoga exercise in community center club.

Les bienfaits des activités physiques adaptées sur la maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson affecte le mouvement et s'accompagne de lenteurs, tremblements et raideurs. Adoptant un réflexe d’autoprotection, le malade a tendance à réduire son activité physique, quand au contraire, il faudrait continuer de bouger. Pourquoi continuer à bouger et quelles activités…