Maladie de Parkinson et dépression : mieux comprendre les liens qui existent entre ces deux maladies

La maladie de Parkinson représente un facteur de risque de dépression qui peut être révélatrice ou, plus souvent, survenir au cours de l’évolution de la pathologie. Cette dépression doit être repérée sous peine de majorer la souffrance morale de la personne qui en est atteinte et celle de son entourage. Alors, pourquoi peut-elle survenir dans la maladie de Parkinson ? Avec quelles conséquences ? Comment l’aidant peut-il la reconnaître et surtout que peut-il faire ? Pourquoi une dépression peut-elle survenir dans la maladie de Parkinson ? Tout d’’abord parce que les anomalies observées dans certaines parties du cerveau (dont le système dopaminergique) pourraient favoriser la survenue d’une dépression. Ensuite pour des motifs légitimes : l’angoisse de votre proche au sujet de son devenir, la réalisation des actes de la vie quotidienne, progressivement rendue difficile,  voire la dépendance qui débute, ses douleurs secondaires aux chutes répétées, sa rupture du lien social, ses…
La maladie de Parkinson représente un facteur de risque de dépression qui peut être révélatrice ou, plus souvent, survenir au cours de l’évolution de la pathologie. Cette dépression doit être repérée sous peine de majorer la souffrance morale de la personne qui en est atteinte et celle de son entourage.…
Les bienfaits des activités physiques adaptées sur la maladie de Parkinson
Group of active senior people doing yoga exercise in community center club.

Les bienfaits des activités physiques adaptées sur la maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson affecte le mouvement et s'accompagne de lenteurs, tremblements et raideurs. Adoptant un réflexe d’autoprotection, le malade a tendance à réduire son activité physique, quand au contraire, il faudrait continuer de bouger. Pourquoi continuer à bouger et quelles activités…