Aidants : tout ce qui change au 1er janvier 2024

Aidants : tout ce qui change au 1er janvier 2024

Comme chaque année, le mois de janvier marque l’entrée en vigueur de revalorisations des aides financières et de nouveaux dispositifs. AJPA, ASPA, Ma Prime Adapt’, heures de convivialité…. Tour d’horizon de ces changements.

Les revalorisations des différentes aides

Allocation journalière de proche aidant (AJPA) et allocation journalière de présence parentale (AJPP)

Ces deux aides financières sont destinées aux personnes réduisant ou arrêtant temporairement leur activité professionnelle afin de s’occuper d’un proche en situation de handicap, de perte d’autonomie (AJPA) ou d’un enfant gravement malade, accidenté ou handicapé (AJPP). Depuis le 1er janvier 2024, l’AJPA et l’AJPP sont passées de 62,44 € à 64,54 € par jour non travaillé. 

Pour rappel, l’AJPA est versée dans la limite de 66 jours pris sur toute la durée de la carrière professionnelle et de 22 jours par mois. 

De son côté, le versement de l’AJPP correspond au total de jours d’absence pris dans le cadre du congé de présence parentale, dans la limite de 22 jours par mois, sur une période pouvant aller jusqu’à 3 ans.

Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA)

Destiné aux personnes âgées ayant de faibles ressources, l’ASPA est revalorisée en 2024. Cette allocation est désormais de 1 012,02 € par mois pour les personnes seules et de 1 571,16 € par mois pour les couples. 

Pension d’invalidité

Le montant minimum des pensions d’invalidité est revalorisé à hauteur de 5,3%. Ainsi, elles passent de 311,56 € à 328,07 € minimum. 

Mise en place et élargissement des dispositifs gouvernementaux

Les heures de convivialité

Dans le cadre de la loi de financement de la Sécurité sociale votée fin 2023, le gouvernement a mis en place des heures dites de « convivialité » pour les personnes bénéficiaires de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA). Ayant pour but de favoriser le maintien à domicile et lutter contre l’isolement des personnes âgées, ces instants sont consacrés à des activités de loisirs collectives ou individuelles. Les personnes âgées pourront ainsi en bénéficier jusqu’à 9 heures par mois. 

La mise en place de ces heures de convivialité se fera progressivement à partir de 2024. Dans un premier temps, les nouveaux bénéficiaires de l’APA depuis le 1er janvier 2024 se verront proposer un nombre d’heures d’accompagnement chaque mois dans le cadre de leur plan d’aide réalisé avec l’équipe médico-sociale du département. Concernant les bénéficiaires de l’APA avant le 1er janvier 2024, le déploiement de ce dispositif se fera lors de la réévaluation de leur plan d’aide. Ainsi, d’ici à 2028, tous les allocataires pourront en bénéficier.

Ma Prime Adapt’

Fusion de trois dispositifs coexistant jusqu’à présent, Ma Prime Adapt’ devient l’aide unique à l’adaptation des logements. Son objectif ? Permettre aux personnes en perte d’autonomie ou en situation de handicap de mieux vivre à domicile. Concrètement, elle finance jusqu’à 70 % des travaux d’adaptation intérieur et extérieur du logement en fonction des ressources du propriétaire et dans la limite du plafond fixé à 22 000 euros.  

De nombreuses adaptations sont prises en compte par Ma Prime Adapt’ : installation d’un monte-escalier, de WC surélevés avec une barre, d’éclairage à détection de mouvement, d’une rampe d’accès vers l’entrée du pavillon, de volets roulants, d’une place de parking PMR, aménagement de la salle de bain et de la cuisine, élargissement de la porte d’entrée, etc. 

Cette aide est attribuée sur conditions de ressources et s’adresse aux personnes en situation de handicap, âgées de plus de 70 ans ou âgées de plus de 60 ans sur condition de GIR. 

Rendez-vous directement sur la plateforme dédiée pour déposer votre dossier. 

Mon bilan prévention

Dans le but de promouvoir les bonnes pratiques en terme de santé, des bilans pris entièrement en charge par l’Assurance maladie sont désormais réalisables auprès des différents professionnels (médecins traitants, infirmiers, pharmaciens et sages-femmes). 

Ces bilans de prévention sont destinés à toutes les personnes des tranches d’âges clés de la vie : 18-25 ans, 45-50 ans, 60-65 ans et 70-75 ans. Ils permettent d’agir pour améliorer sa santé en suivant le plan personnalisé de prévention résultant des 30 à 45 minutes d’entrevue. Cette dernière aborde de nombreux sujets : antécédents médicaux, habitudes de vie, repérage des maladies chroniques, parcours de santé et bien-être mental et social. 

Prestations étendues à Saint-Pierre-et-Miquelon

Depuis le 1er janvier 2024, l’archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon bénéficie de prestations financières qui n’étaient pas applicables auparavant. Il s’agit de l’allocation journalière de présence parentale (AJPP), l’allocation journalière du proche aidant (AJPA), l’allocation journalière d’accompagnement d’une personne en fin de vie et du complément familial majoré. 

Merci de vous connecter pour publier une discussion. Se connecter

Évènements à venir

tout voir

Du 28/08/2023 au 25/10/2023

Caravane Tous Aidants

Toute la France
En savoir plus