celiaoller

celiaoller

29 juillet 2020

dépendance  

Bonjour,

Je suis nouvelle sur le forum et je recherche des informations pour ma famille et moi.

Ma grand mère est hospitalisée suite à une cassure de sa prothèse de hanche et va être transférée en SSR pour les soins de suite.

Mon grand père a 89 ans et souffre d'une dépendance importante et d'une démence comprenant des pertes de mémoire de plus en plus fréquentes et importantes ainsi qu'une désorientation temporo-spatiale. Nous recherchons activement une institution pouvant le prendre en charge mais sans résultat pour le moment. Nous sommes aidés dans nos démarches par une assistante sociale.

La journée nous arrivons à nous occuper de lui mais c'est la nuit qui est difficile. Les réveils nocturnes sont fréquents, il est désorienté et fais ses besoins dans le couloir, se couche par terre et peut être très agressifs envers nous.

Nous avons besoin de conseils pour le prendre au mieux en charge d'ici qu'une place en institution soit trouvée.

Pouvez vous nous aider ?

En vous remerciant,

Célia Oller

0
Réponses
1 message de membre 1 message d'expert
Laure Castel

Laure Castel

29 juillet 2020

dépendance  

bonjour,
un expert va vous répondre dès que possible (période estivale oblige, nos délais de réponses sont un peu plus longs que d'habitude).

Toutefois nous invitons les membres de la communauté ayant vécu des situations similaires à venir vous faire part de leur témoignage.

0
julien74

julien74

31 juillet 2020

dépendance  

Bonjour Celiaoller,
Je comprends vos difficultés.

l'AS a du normalement vous suggérer le service d'auxiliaires pour vous soulager au domicile de vos parents ? Ces auxiliaires, de part leur formation et leurs bénéficiaires, devraient être habituées à cette prise en charge et pourraient vous donner des conseils pour le quotidien. (pour les besoins par exemple, votre père a-t-il accepté les protections?... )

Concernant l'agressivité, je pense qu'elle exprime des difficultés subies par votre père. Il me semble utile d'en rechercher les causes pour pouvoir l'apaiser (était-elle présente quand votre mère était à ses côtés ?...)

Bien à vous,
Julien (aidant)

0
Isabelle Charret
Isabelle Charret Médecin gériatre 2 août 2020

dépendance  

Bonjour,

Excusez- nous du retard à vous répondre au vu de l’urgence que vous soulevez.

Votre grand-père doit être d’autant plus perdu que votre grand-mère n’est plus à ses côtés. Celle-ci devait le rassurer et compenser beaucoup de choses que votre grand-père ne savait plus faire ou bien oubliait. Le départ de votre grand-mère suite à la cassure de sa prothèse lui a causé un choc qui a aggravé ses troubles cognitifs et cela est souvent irrémédiable. Ce sont des aggravations par paliers progressifs.

Alors, direz-vous, c’est bien de comprendre ce qui se passe, mais en pratique on fait quoi ? Votre question est : comment le prendre mieux en charge ?
C’est difficile car il semble qu’il ait vraiment besoin d’un milieu adapté à ce genre de troubles. Mais c’est la perte de son repère principal, votre grand-mère, un pilier pour lui qui est cause de ces comportements qui témoignent d’une anxiété majeure : il est paniqué, perdu et va adopter un comportement régressif (se coucher par terre, ne plus contenir ses besoins…) : ce sont des appels à l’aide très archaïques.
Donc, le médecin traitant pourrait déjà agir sur l’angoisse par un traitement adapté aux personnes âgées. Il devrait pouvoir retrouver des moments de paix, dormir, quitte à lui mettre une protection genre slip de protection et non pas protection complète qui l’angoisserait encore plus. Le médecin devra vérifier s’il n’existe pas d’autre cause à son comportement : douleur, constipation, problème de prostate etc
Il reste la solution d’une présence d’une aide sur un temps plus long au domicile. Mais la nuit est toujours un problème : financier bien sûr, régularité du personnel qui doit changer souvent. Si vous êtes nombreux (membres de la famille, amis proches…), vous pouvez vous relayer amis cette solution n’est applicable que pour des courtes périodes tant elle est astreignante et dure.

La plupart des établissements possèdent un nombre de lits de séjours de répit en Hébergement Temporaire. Les démarches sont rapides et l’hébergement peut être dans un tout autre lieu que l’hébergement définitif. L’assistante sociale devrait vous aider à en trouver un.

La prise en charge de l’anxiété (médicament et /ou personne avec lui) et un lieu spécialisé dans lequel il pourra retrouver un apaisement sont les deux seules possibilités. Vous mettre en quatre ou en huit, vous dire comment s’adresser à votre grand-père ne changera pas grand chose, hélas !
Nouvelle sur ce forum, il est important de dialoguer pour répondre au mieux à votre problématique, aussi, n’hésitez pas à revenir vers nous,
Bien à vous,

0
Information

Merci de vous connecter pour participer à la discussion

Discussions en lien

tout voir

Prendre soin de ses parents

24 décembre 2020

Plan d’aide

6

880

0

adelaide74

1 décembre 2020

Changement de pays

2

794

0

picto commentaireMEMBRES ACTIFS DANS LA DISCUSSION

celiaoller

Celiaoller

julien74

Julien74


Évènements à venir

tout voir

Le 16/03/2021

Participez à DIGIT'ALZ, une conférence interactive sur Alzheimer

En visioconférence
En savoir plus

Le 31/05/2021

Recherche : des conférences pour faire le point sur la maladie d’Alzheimer

Bordeaux
En savoir plus

Du 01/11/2020 au 31/07/2021

Programme CAP FORM'SENIOR - Bien bouger pour bien vivre

Web
En savoir plus

Pourquoi s’inscrire sur Aidons les nôtres ?

  • L’inscription vous permet d’accéder à de nombreuses informations sur la dépendance et d’interagir avec d’autres membres.
  • Vous avez également la possibilité de contacter des experts.
  • Simple et rapide, gratuite et totalement confidentielle, l’inscription respecte votre vie privée.
  • Vous pouvez obtenir plus d’informations en consultant les conditions générales d’utilisation.