Dan46

Dan46

24 août 2020

alzheimer gir  

Bonjour
J'ai 74 ans , je suis fils unique , j'ai assisté ma mère pendant 12 ans atteinte
de la maladie d’Alzheimer . Elle est décédée en mai 2015 .
En septembre 2015 , après consultation d'une gériatre , le verdict tombe ,
mon épouse elle aussi est détectée Alzheimer . Actuellement GIR 1-2 .
J'ai l'assistance d'une auxiliaire vie tout les matins pendant 1 heure pour la préparée
et lui faire son petit déjeuner , 1 aide ménagère 1 jour par semaine , 1 kiné 2 fois par
semaine , et 1 orthophoniste aussi 2 fois par semaine .
Nous allons nous promener régulièrement .
Je pense éventuellement à l'accueil de jour , mais j'éprouve un grand désarrois
lorsque je ne suis plus avec mon épouse .
Actuellement , malgré toute ma volonté je deviens très irritable , j'ai des crises
de dépression , j'en suis conscient .
Alors ma question est celle ci , dois je en parler à mon médecin traitant ou consulter un psy ?
Merci pour votre réponse .
Bien Cordialement
Dan

0
Réponse
1 message d'expert
Isabelle Charret
Isabelle Charret Médecin gériatre 4 septembre 2020

alzheimer gir  

Bonjour Dan,
Il n’a pas été possible pratiquement de vous répondre plus vite et veuillez nous en excuser. Il est difficile de ne pas se sentir en profonde empathie avec la dureté de votre situation. L’empathie implique de se sentir en lien avec vous, sans jugement : l’accompagnement successif de votre mère et de votre épouse s’empilent sur vos épaules et c’est à partager ; l’expérience va autoriser à vous éclairer. En effet, soumis à une telle responsabilité, de telles tâches, des solutions peuvent ne pas vous apparaitre évidentes ou certaines interprétations hâtives.
Parler de votre situation à votre médecin traitant ou un thérapeute psychologue permet de poser des mots, de verbaliser et de libérer la parole. C’est un soulagement que de pouvoir exprimer oralement des ressentis confus car vous serez guidés pour les mettre en forme. Par exemple : vous vous sentez irritable, et en ce sens, il transparait que vous semblez porter sur vous un jugement négatif. Comment se manifeste réellement votre irritabilité ? Est-ce vraiment une irritabilité ou un trop-plein ? Est-ce l’expression d’un désespoir ? d’une injustice ? Dans quelles circonstances vous sentez-vous ainsi ? Comment aimeriez-vous vous comporter ? Avez-vous de la douceur vis-à-vis de vous-mêmes ? La liste des questions est longue, longue. Au bout du compte vous arriverez peut-être à dire : « je suis tellement fatigué, je manque de sommeil alors je manque de… patience » ; cela n’a rien à voir avec de l’irritabilité, c’est de l’épuisement. Il y a des personnes qui sont intrinsèquement irritables c’est-à-dire titillées par la moindre situation à peine désagréable, et qui réagissent à tout alors qu’ils vont bien ! C’est cela l’importance des mots !
L’accueil de jour peut s’avérer formidable pour votre femme… et pour vous : entourage professionnel, activités et repos pour vous. Vous qui faites et avez tant fait dans le domaine douloureux de la pathologie d’Alzheimer, offrez cela à votre épouse et vous en engrangerez les bienfaits. Vous dites sentir un désarroi lorsqu’elle n’est pas là : elle occupe toute votre espace. C’est donc très angoissant de vous retrouver sans elle. Il faut que vous commenciez à reprendre un peu d’espace car c’est vital pour vous deux. Commencez par des demies journées. Vous avez certainement de grandes exigences en ce qui concerne votre rôle total : pensez à un peu de douceur…
La dépression est souvent une immense fatigue : charge mentale ET physique ET organique. Dans votre cas les antidépresseurs n’y feront rien. Vous avez les clés : parole et petits moments pour vous.
Bon courage

0
Information

Merci de vous connecter pour participer à la discussion

picto commentaireMEMBRE ACTIF DANS LA DISCUSSION

Dan46

Dan46


Évènements à venir

tout voir

Le 16/03/2021

Participez à DIGIT'ALZ, une conférence interactive sur Alzheimer

En visioconférence
En savoir plus

Le 31/05/2021

Recherche : des conférences pour faire le point sur la maladie d’Alzheimer

Bordeaux
En savoir plus

Du 01/11/2020 au 31/07/2021

Programme CAP FORM'SENIOR - Bien bouger pour bien vivre

Web
En savoir plus

Pourquoi s’inscrire sur Aidons les nôtres ?

  • L’inscription vous permet d’accéder à de nombreuses informations sur la dépendance et d’interagir avec d’autres membres.
  • Vous avez également la possibilité de contacter des experts.
  • Simple et rapide, gratuite et totalement confidentielle, l’inscription respecte votre vie privée.
  • Vous pouvez obtenir plus d’informations en consultant les conditions générales d’utilisation.