Annie Lessard

23 février 2022 7:30

Accompagner un patient en deuil de sa conjointe  

Mon père est atteint de démence. Depuis l’annince de la mort de ma mère, il se désorganise. Dois-je l’emmener à la préparation des funérailles ?

Réponses
1 message d'expert
Laure Castel

Laure Castel

23 février 2022 11:04

Accompagner un patient en deuil de sa conjointe  

Bonjour et bienvenue sur aidons les nôtres,

En attendant la réponse d'un de nos experts, je vous invite à lire cet article 

Peut-on annoncer le décès d’un proche à un malade d’Alzheimer ?

Isabelle Charret Médecin gériatre 23 février 2022 21:18

Accompagner un patient en deuil de sa conjointe  

Bonsoir,

Merci pour cette belle question qui sous entend que vous souhaitez offrir à votre papa de jouer son rôle d’époux pour toujours. Il est ainsi replacé dans une dignité qui ne disparait jamais quoique la vie et la maladie fasse des être humains.

Bien qu’il souffre de démence, (appelons cela maladie neurologique cognitive), ses capacités émotionnelles, sensorielles, ses ressentis implicites sont bien présents.

Il est tout de même juste de signaler que même sans pathologie, une telle épreuve est difficile pour tous ; de telles maladies en compliquent la gestion, de même que l’âge qui fragilise énormément.

Alors, oui, sa participation au rituel de préparation à la cérémonie est importante pour vous comme pour lui.

La seule et unique contre indication seraient des troubles du comportement tels des hurlements, de la violence, de la désinhibition…

 

Vous devez cependant être préparés A :

Accepter qu’il se questionne sur ce qu’il fait ici et pourquoi. Utilisez des mots simples et insistez sur : «  Nous avons besoin que tu sois là, auprès de nous ».

Accompagner sa fatigue. Il est recommandé de désigner l’un de vous qui sera prêt à l’emmener faire un tour, se détendre voire rentrer si la situation est ingérable. Ayez à votre disposition un Thermos de boisson chaude et un en-cas réconfortant.

Ne pas le mettre en difficulté : partagez des chants ou des lectures simples qui font écho chez lui.

Lui témoigner de la reconnaissance qu’il soit présent.

Lui évoquer que ce rituel est semblable à celui pour son propre père ou sa mère.

Evoquer l’absente : « Elle était à la fin de sa vie, nous y arriverons tous, mais quelle vie… ».

Lui offrir un objet transitionnel (foulard, gants, image) que vous pourrez parfumer afin qu’il puisse se rassurer en le touchant.

L’entourer de tendresse, de toucher, de regards.

 

Se confronter à la fragilité renforce notre humanité… Vous y arriverez c’est certain ! Toutes ces recommandations ont été appliquées avec succès très souvent et franchement, c’est très fort pour tous.

Avec notre soutien et encouragement,

Prenez soin de vous dans ce moment de passage ,

Merci de vous connecter pour participer à la discussion. Se connecter

Discussions en lien

tout voir

MEMBRE ACTIF DANS LA DISCUSSION

Annie Lessard


Évènements à venir

tout voir
pas d'évènement

Pourquoi s’inscrire sur Aidons les nôtres ?

  • L’inscription vous permet d’accéder à de nombreuses informations sur la dépendance et d’interagir avec d’autres membres.
  • Vous avez également la possibilité de contacter des experts.
  • Simple et rapide, gratuite et totalement confidentielle, l’inscription respecte votre vie privée.
  • Vous pouvez obtenir plus d’informations en consultant les conditions générales d’utilisation.