Evelyne

16 septembre 2021

aidants âgés avec pathologies sévères face à leur mère de 96 ans  

quand une mère âgée de 96 ans ne semble pas comprendre qu'elle représente une charge pour ses filles atteintes de pathologies sévères, incurables, et s'entête à vouloir rester chez elle, dans sa maison, alors qu'elle a une DMLA très handicapante, a déjà fait plusieurs chûtes, provoquer des dégâts des eaux importants dans sa maison, n'écoute aucun conseil, toujours critique, désobligeante, toxique dans ses réflexions, traitant son entourage de menteur, voleur, .... Que faire ? Je passe sur bien des détails ....Si bien des enfants ne sont pas reconnaissants envers leurs parents, l'inverse est aussi réel. Bien des incohérences sont liées à la soit-disante protection de la personne âgée, mais qui prend soin des enfants aidants âgés ? Alors oui, face à une mère dirigiste n'acceptant aucun avis qui n'abonde pas dans son sens, face à des culpabilisations, critiques répétées, dénigrements, rien d'étonnant à ce qu'éclate des conflits probablement plus épuisants moralement et physiquement pour les aidants, quoi qu'on en pense !DeN là en arriver à des gestes déplacés, quoi de plus prévisible !! Fatigue morale, angoisse permanente, énervement à force de répéter 100 fois la même chose, tel est notre lot. Bien sur il y a des aides financières, à la personne pour les taches ménagères et après ? Qui fera entendre raison à notre mère en lui faisant comprendre qu'à son âge, et pour nous soulager, elle serait mieux ailleurs que chez elle ?

0
Réponses
1 message de membre 1 message d'expert
julien74

julien74

17 septembre 2021

aidants âgés avec pathologies sévères face à leur mère de 96 ans  

Bonjour Evelyne, j'entends ce désarroi et cet épuisement face à votre mère qui semble savoir ce qu'elle veut. Dans d'autres situations de la vie un médiateur familial peut aider à résoudre des conflits, alors pourquoi pas ici ? Ce n'est qu'une idée...

0
Isabelle Charret Médecin gériatre 20 septembre 2021

aidants âgés avec pathologies sévères face à leur mère de 96 ans  

Bonjour Evelyne,

 

Ce n’est pas pour rien que de multiples associations et actions sont activement mises en œuvre et enclenchées POUR les aidants.

Cette population qui accompagne, supporte et porte à bout de bras un proche est importante en nombre et appartient à presque tous les âges : de jeunes adolescents ne sont ils pas obligés de mettre leurs études sous l’éteignoir afin de s’occuper d’un parent isolé devenu dépendant suite à un accident ?

Vous avez mille fois raison et c’est la raison d’être d’ « Aidons les nôtres » : soutenir les aidants pour qu’ils puissent assurer leur rôle du mieux possible.

 

Mais vous osez souligner les limites du soutien total à un proche et c’est non seulement courageux mais bénéfique. Vous arrivez au bout de ce que vous pouvez tolérer

(Encaisser plus exactement) et vous exprimez cette révolte car ce que vous vivez n’a plus de sens et vous détruit. Vous osez écrire que des réactions se produisent inévitablement, seuls moyens d’exprimer ce trop plein.

 

Votre maman est très âgée (ce qu’on appelle un grand vieillard), se met en danger, réagit durement, n’exprime aucune reconnaissance : très probablement elle a les troubles cognitifs et du comportement des grand vieillards perdus dans ce qu’ils vivent et dépassés dans ce qu’ils ont à gérer. Cela ne changera pas. Il est fréquent que des personnes devenues dépendantes deviennent un peu tyranniques du fait même de cette perte d’autonomie ; et l’acrimonie se déverse sur la personne la plus proche ( ce pourrait être quelqu’un d’autre que vous : elles ne le choisissent pas…).

Vous êtes deux à arriver au bout de quelque-chose : elle, au bout de sa vie ; vous, au bout de votre capacité d’acceptation. Mais vous, vous n’êtes pas au bout de votre vie alors, attention, vous pourriez bien être victime de votre épuisement, votre usure : les aidants ont des accidents domestiques, des accidents médicaux de toutes sortes qui sont graves.

 

Vous avez toutes deux à réussir quelque-chose : elle, une fin de vie paisible, vous une fin de relation avec elle dans des conditions acceptables afin qu’aucune amertume voire déprime ne s’installe.

 

Vous avez un besoin urgent de souffler mais pas une heure par-ci, par-là, pas pour des activités : pour vous récupérer en en faisant le moins possible. Il est rare que nos réponses soient aussi insistantes mais un séjour temporaire de répit pour votre maman s’impose, ne serait-ce que pour 15 jours. Les professionnels sont formés pour cela.

Vous mesurerez alors l’étendue de votre fatigue et vous aurez ensuite un besoin de vous faire aider, de prendre du temps pour vous. Et qui sait ? Peut-être se plaira t-elle ? Les comportements peuvent changer.

 

N’oubliez pas que les proches aidants doivent tenir le coup : il en va de leur santé et de leur avenir. C’est un devoir que vous vous devez à vous-même, quoiqu’il en coûte. Un être humain n’est pas supposé avoir la force de tout prendre sur lui.

Tenez nous informés

Avec un courageux soutien,

 

 

0
Laure Castel

Laure Castel

20 septembre 2021

aidants âgés avec pathologies sévères face à leur mère de 96 ans  

Bonjour Evelyne,

Nous vous invitons à lire l'article d'Annie Ludinard sur l'accueil temporaire pour en savoir plus

L’accueil temporaire : une solution de répit flexible

N'hésitez pas à revenir nous donner de vos nouvelles...

0

Merci de vous connecter pour participer à la discussion. Se connecter

MEMBRES ACTIFS DANS LA DISCUSSION

julien74

Julien74

Evelyne


Évènements à venir

tout voir

Du 31/05/2021 au 30/10/2021

Participez à la caravane tous aidants

Dans différentes villes de France
En savoir plus

Le 18/10/2021

Participez à la 4e édition des Entretiens Alzheimer - Bordeaux

Bordeaux
En savoir plus

Le 16/11/2021

Participez à la 1re édition des Entretiens Alzheimer - Strasbourg

Strasbourg
En savoir plus

Le 22/11/2021

Participez à la 1re édition des Entretiens Alzheimer - Rouen

Rouen
En savoir plus

Pourquoi s’inscrire sur Aidons les nôtres ?

  • L’inscription vous permet d’accéder à de nombreuses informations sur la dépendance et d’interagir avec d’autres membres.
  • Vous avez également la possibilité de contacter des experts.
  • Simple et rapide, gratuite et totalement confidentielle, l’inscription respecte votre vie privée.
  • Vous pouvez obtenir plus d’informations en consultant les conditions générales d’utilisation.