AdamBa

AdamBa

22 avril 2022

Cumul aidant familial et salarié  

bonjour,

je vous ecris car ma mere a 60 ans est invalide a plus de 80% atteinte d'une sep qui a atteint son etat de sante general (vu,ouie, motricite) et qui s'est aggravé ces-derniers temps . elle va même avoir besoin d'être en chaise roulante dans les annees a venir. le medecin a dit de faire une demande de pch

nous souhaitrons donc faire une demande de pch mais je n'ai pas trouve les informations sur internet. je voudrais être aidant familial pour ma mere, c'est la remuneration à 50% du smic il me semble. mais je dois reduire mon activite professionnelle actuelle. y-a-t'il d'autres aides que je pourrais demander pour m'aider à vivre dans ce cas ?

sinon ma mère aurait besoin d'une aide professionnelle pour faire certains actes surtout quand je ne serais pas là. j'ai vu qu'on peut lui accorder la pch pour certains actes. peut-on cumuler les deux formes de pch ? sinon puis-je être salarie de ma mere et ne pas etre aidant familial et faire tout ? est-ce mieux financierement ?

bien à vous.

0
Réponses
1 message de membre 2 messages d'experts
Les conseillers DOM PLUS Conseils sur le quotidien de vie de l'aidant 22 avril 2022

Cumul aidant familial et salarié  

Bonjour

L’état de santé de votre mère se dégrade et vous êtes en recherche de solutions pour financer des aides techniques pour améliorer ses conditions de vie.

Le médecin vous conseille de faire une demande de Prestation de Compensation du Handicap (PCH)

Il s’agit d’une aide financière versée par les services du département. Elle permet de rembourser les dépenses liées à une perte d'autonomie. La PCH comprend 5 formes d'aides (humaine, technique, aménagement du logement, transport, aide spécifique ou exceptionnelle, animalière). Son attribution dépend de son degré d'autonomie, de son âge, et de votre résidence.

La PCH est attribuée à vie si son état de santé ne peut pas s'améliorer.

Pour la situation de votre mère, la PCH pourra permettre de financer une partie de son fauteuil roulant.

Ce dispositif est également adapté pour financer des Services à la Personne.

Il est possible de solliciter la PCH au-delà de 60 ans et sans limite d'âge si votre mère remplissait déjà les conditions d'attribution avant 60 ans. Au vu de sa pathologie et de la dégradation de son état de santé que vous décrivez, votre mère semble remplir les conditions.

L’attribution de la PCH n’est pas soumis à des conditions de ressources.

Toutefois, le montant de l’aide accordée varie en fonction des revenus.

Pour plus de précisions, vous pouvez consulter la fiche sur ce lien : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14202

Par ailleurs, vous êtes contraints de réduire votre activité professionnelle pour vous occuper d’elle. Cela vous questionne sur les choix à faire pour obtenir les conditions financières les plus favorables à votre rôle d’aidant.

Différentes possibilités s’offrent à vous.

Par exemple, vous pouvez devenir salariée de votre mère. Le recours aux Chèque emploi service universel peut s’avérer intéressant pour simplifier les démarches administratives en l’absence de contrat de travail.

Une autre option consiste à réduire votre temps de travail ou à solliciter un congé de Proche Aidant.

Celui-ci vous permettra de vous absenter de votre travail afin de vous occuper de votre mère.

Il permet le versement d’une Allocation Journalière de Proche Aidant par la Caisse d’Allocation Familiale.

Lisez ces articles paru sur le site Aidons les Nôtres :

Le congé rémunéré : du nouveau pour les proches aidants - Aidons les nôtres (aidonslesnotres.fr)

L'allocation journalière proche aidant : conditions et cumul avec d'autres aides - Aidons les nôtres (aidonslesnotres.fr) 

Je souhaite que ces informations vous permettent de vous éclairer dans les choix qui s’offrent et d’être plus à l’aise dans votre rôle d’aidant auprès de votre mère.

Bien à vous,

0
AdamBa

AdamBa

23 avril 2022

Cumul aidant familial et salarié  

Bonjour, 

Merci de votre réponse.

Je voudrais savoir comment se passe la demande de PCH ? Faut-il faire une demande en plus de celle de la MDPH ? 
Vous avez indiqué que je peux me mettre salarié de ma mère ou bien aidant familial. Puis-je être les deux ? Ou bien c’est mieux d’être que salarié ? Et on me donne un certain nombre d’heures par semaine c’est bien ça ? 

merci encore. 

0
Les conseillers DOM PLUS Conseils sur le quotidien de vie de l'aidant 26 avril 2022

Cumul aidant familial et salarié  

Bonjour

La demande de prestation de compensation est à adresser à la MDPH ( Maison Départementale des Personnes Handicapées) du lieu de résidence de votre mère.

L’évaluation de ses besoins et l'établissement d’un plan personnalisé de compensation est réalisé par une équipe pluridisciplinaire de la MDPH

La décision d’attribution relève de la compétence de la COMMISSION DES DROITS ET DE L'AUTONOMIE DES PERSONNES HANDICAPEES ( CDAPH).

La personne handicapée est informée, au moins deux semaines à l’avance, de la date et du lieu de la séance au cours de laquelle la commission se prononcera sur sa demande et de sa possibilité de s’y faire assister ou représenter par la personne de son choix.

La commission doit rendre une décision motivée,  le défaut de réponse dans les quatre mois vaut rejet de la demande, la prestation est ensuite versée par le département.

Vous pouvez remplir le formulaire en cliquant sur ce lien : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R19993

Par ailleurs, dans votre rôle d’aidant familial, voici quelques précisions sur le fonctionnement du Congé de Proche Aidant. Il est tout à fait possible de devenir salarié de votre mère pendant ce congé.

- La durée maximale du congé est fixée par convention ou accord collectif. A défaut, ce congé ne peut pas excéder trois mois.

- Le congé de proche aidant est renouvelable jusqu’à une durée d’un an maximum, pour l'ensemble de votre carrière.

- Le congé peut être fractionné (par tranche d’une demi-journée minimum) ou transformé en temps partiel.

Une allocation peut être sollicitée auprès de la CAF ou de la MSA : l'Allocation Journalière de Proche Aidant (AJPA).

Elle permet, sans condition de ressource, de bénéficier de 58,59 € par journée (et 29,30 € pour une demi-journée).

Cette allocation est soumise aux impôts sur les revenus et à la CSG et CRDS.

L’AJPA est versée dans la limite de 66 jours ouvrés pour toute la carrière professionnelle, et est limitée à 22 jours par mois.

Pour effectuer votre demande d’AJPA, vous pouvez vous adresser à votre CAF : wwwd.caf.fr/wps/portal/caffr/aidesetservices/lesservicesenligne/faireunedemand edeprestation#/maladieethandicap 

En espérant que ces informations vous apportent les précisions utiles au regard de vos préoccupations,

Bien à vous

0

Merci de vous connecter pour participer à la discussion. Se connecter

MEMBRE ACTIF DANS LA DISCUSSION

AdamBa

AdamBa


Évènements à venir

tout voir

Du 02/06/2022 au 24/01/2023

Solutions Aidants : des rendez-vous thématiques d'une heure pour vous apporter conseils et solutions pratiques

Lieu : Toute la France
En savoir plus

Du 18/10/2021 au 31/12/2022

Allo Alzheimer, une antenne d'écoute pour vous

Antenne d'écoute téléphonique
En savoir plus

Pourquoi s’inscrire sur Aidons les nôtres ?

  • L’inscription vous permet d’accéder à de nombreuses informations sur la dépendance et d’interagir avec d’autres membres.
  • Vous avez également la possibilité de contacter des experts.
  • Simple et rapide, gratuite et totalement confidentielle, l’inscription respecte votre vie privée.
  • Vous pouvez obtenir plus d’informations en consultant les conditions générales d’utilisation.