ninick60

ninick60

13 janvier 2023 18:30

Ehpad ou non ?  

Bonjour, je suis aidante pour ma mère de 87 ans, qui a Alzheimer et je suis toujours en activité. Jusqu’à présent elle pouvait marcher et même monter mon escalier jusqu’au premier. Ma mère est hospitalisée depuis la mi novembre pour un fémur cassé en dessous de sa prothèse de hanche. Elle commence tout juste à pouvoir reposer le pied par terre, mais le médecin me dit qu’elle est très pessimiste sur le faite de remarcher. la meilleure solution serait de la placer en EHPAD. Je me refusais à ce genre de solution jusqu’à présent. Si je saute le pas il n’y aura donc plus d’aide possible pour mon frère et sa fille. En effet elle donne une pension alimentaire tous les mois. La reprendre chez moi, c’est ce que j’envisage le plus. Cependant, le faite qu’elle ne marche plus, me complique la tâche à la maison. Un autre problème, c’est qu’hospitalisée, elle ne mange pas beaucoup, et même parfois refuse de s’alimenter. J’ai peur qu’en EHPAD le problème soit le même. Je ne sais vraiment pas quoi faire. J’ai vraiment besoin de conseils.

Réponses
2 messages de membres 2 messages d'experts
Isabelle Charret Médecin gériatre 14 janvier 2023 16:42

Ehpad ou non ?  

Bonjour,

Il est toujours sage de prendre conseil mais cela prouve surtout que vous n’avez pas de certitudes établies et que vous êtes ouverte à offrir ce qu’il y a de mieux pour votre maman. Votre question mentionne des points très importants: nutrition, entourage de proches (repères essentiels pour une malade d’Alzheimer), structure familiale (pension versée) et reprise de la marche.

La réponse sera brutale : L’EHPAD ne résoudra rien et aggravera la situation. Pourquoi ?

On ne pourra pas compter sur l’EHPAD en raison d’une rééducation extrêmement délicate (type de fracture), de l’âge, de la pathologie cognitive (difficultés à comprendre et réaliser les mouvements) et du manque de kinésithérapeutes.

On ne pourra guère espérer en EHPAD une présence efficace ne serait-ce que pour la prise des repas (manque de personnel, pathologie neurologique induisant une anorexie).

Comment pourrez vous être rassérénés dans ces conditions ?

Soyez certaine , EHPAD ou pas que ce sera compliqué pour votre maman, par conséquent pour vous, alors essayez de choisir la solution le plus chaleureuse, celle qui vous réconforte même si compliquée : le domicile.

La maladie va évoluer et il est fort possible que votre maman ne puisse marcher de façon autonome.

En plus d’une évaluation et aménagement simple du domicile par un ergothérapeute (sur prescription) ou des idées sur le site : « Bien chez moi ». Un petit lieu rassurant « cocoon » :

  • Choisissez un lit médicalisé avec une potence, avec des calles en mousse de positionnement, un bon fauteuil de repos
  • Installez un siège douche
  • Posez une barre au mur pour le soutien
  • Gros réveil digital pour l’heure, musique qu’elle aime, éclairage adéquat, plantes
  • A ce stade, les petits déplacements peuvent être réalisés facilement. Seuls les escaliers posent problème mais il faut savoir être imaginatif : mieux vaut un repas partagé en chambre qu’un abandon !
  • C’est vous qui organiserez les soins, le choix des repas riches en protéines et les accompagnements amicaux pour votre maman (fauteuil roulant qui permet des sorties)

Vous ne mentionnez aucun trouble du comportement type opposition, hurlements, chutes à répétition etc : ces troubles, lorsqu’ils ne peuvent pas être résolus empêchent le maintien à domicile car le malade devient ingérable, nécessitant une présence 24/24. L’EHPAD soulage la famille mais ne résout hélas pas toujours les problèmes comportementaux.

Voilà déjà une proposition de solution pour le retour à la maison

N’hésitez pas à revenir vers nous

Bon courage ! C’est toute une aventure mais vous allez y arriver !

Isabelle Charret Médecin gériatre 14 janvier 2023 16:44

Ehpad ou non ?  

Suite:

Il ne s'agit pas de faire du domicile une chambre d'hôpital avec un matériel  cher et souvent inutilisé genre grand lève malade.

Plein de petites solutions astucieuses existent!

Restez simple!

ChristineS

ChristineS

16 janvier 2023 11:16

Ehpad ou non ?  

Vous pouvez aussi explorer la formules des familles d'accueil, + chaleureuses et à priori moins onéreuses qu'un ehpad

 

Mafy

Mafy

19 janvier 2023 15:30

Ehpad ou non ?  

Bonjour 

je vous partage mon expérience. Maman est rentrée de l hôpital il y a 17 mois après une hémorragie cérébrale. Elle ne marchait plus et se nourrissait que de petits pots bb. J ai aménagé son salon avec un lit médicalisé ( sur ordonnance) et mis des rideaux occultants dans le salon pour lui créer une chambre qui pouvait être ouverte à chaque moment de vie : repas, visites… et quand les soignants venaient on fermait les rideaux pour une intimité. 
Grâce aux ordonnances du médecin nous avons eu les aides soignantes à domicile pour la toilette et le lever. Le kiné vient à domicile également et une orthophoniste. Le médecin devient un véritable allié dans ce « combat » pour mettre en place une ambiance rassurante pour notre aidée. 
vous avez la possibilité par la caf d obtenir une allocation journalière de proche aidant selon le Gir de votre maman. 
‘avez vous déjà fait appel au conseil général pour l allocation perte d autonomie (Apa) ? 
L’hôpital peut vous envoyer un(e) ergothérapeute pour voir les aménagements à faire chez vous. C’est très utilie on ne pense pas à tout. C’est un tourbillon quand il faut organiser le retour et que la date approche. 

en revanche 17 mois après, entourée d amour et d attentions, maman remarche, remonte les escaliers et se nourrit normalement. Prochaine étape suppression des aides soignantes 😊

bon courage à vous et écoutez votre cœur 

Merci de vous connecter pour participer à la discussion. Se connecter

Discussions en lien

tout voir

Lea1988

30 janvier 2023 20:32

Aah et apa

2

50

voldemort

29 janvier 2023 16:27

Visite médicale

1

18

MEMBRES ACTIFS DANS LA DISCUSSION

ChristineS

ChristineS

Mafy

Mafy

ninick60

Ninick60


Évènements à venir

tout voir
pas d'évènement

Pourquoi s’inscrire sur Aidons les nôtres ?

  • L’inscription vous permet d’accéder à de nombreuses informations sur la dépendance et d’interagir avec d’autres membres.
  • Vous avez également la possibilité de contacter des experts.
  • Simple et rapide, gratuite et totalement confidentielle, l’inscription respecte votre vie privée.
  • Vous pouvez obtenir plus d’informations en consultant les conditions générales d’utilisation.