4zieu

4zieu

27 décembre 2021

Financement EHPAD  

Bonjour et bonnes fêtes,

Je me tourne vers vous pour vous solliciter et demander vos avis et vos conseils.

 

Je suis le frère d’une personne handicapée (100 %), diabétique ayant développé une maladie neurodégénérative (Alzheimer ?).

J’en étais le tuteur officiel jusqu’en aout 2019, date à laquelle sur un signalement, j’ai été déchu de cette qualité (Les motifs m’en sont inconnus).

Le juge ayant statué sur le seul reproche d’une situation administrative obscure : MDPH n’ayant pas enregistré le dépôt d’un dossier.

Un tuteur professionnel a été nommé.

 

Ma sœur a été transférée du foyer (FAM) où elle résidait vers un EPHAD.

Le financement du FAM était réalisé par son AAH et une rente-survie.

Son compte présentait un solde créditeur de 50.000 €, un reliquat à verser d’environs 10.000 € (CAF) sur l’exercice 2015/2016 et la totalité de l’exercice AAH de 2017 à aout 2018.

NB :  Il a fallu 15 mois d’études à MDPH pour statuer sur le statut d’handicapé (Trisomie), de ma sœur pour la période 2015/2016.

 

Aujourd’hui, je reçois un courrier de la tutrice me demandant le versement de 2.000 € mensuel pour le financement 2022 de l’EPHAD.

A défaut, elle ouvrirait une demande d’APA.

 

Et de me préciser qu’une obligation alimentaire est due par ma mère (93 ans) à sa fille.

 

Mon problème est le suivant :

Mes parents et moi-même, nous nous sommes toujours sacrifiés pour ma sœur :  les dispositions comme les institutions spécialisés, l’AAH and Co, étant venues systématiquement après le besoin de ma sœur. 

Nous (ma sœur et ses proches), n’avons « profité » de rien.

 

Aujourd’hui, on nous somme de nous acquitter d’une obligation alimentaire que nous devrons honorer, aujourd’hui ou demain : ma mère étant gravement malade.

 

Ma sœur a travaillé de ses 18 ans à 2013 en qualité d’ouvrière CAT.

 

A priori, la tutrice professionnelle a abandonné le statut d’handicapé de ma sœur et a fait l’impasse sur l’AAH et ses reliquats, sur la PCH, l’ACT, l’APL, etc.

 

J’avoue être perdu dans toutes les aides et allocations existantes, d’autant plus que la législation est changeante. (Ce n’est pas ma partie)

 

Je recherche donc un complément de ressource (partiel ou total), permettant le financement de son EPHAD, autre que l’APA (Récupérable).

 

Quelqu’un pourrait-il avancer quelques pistes ?

 

Soyez certain des vifs remercîments que recevront vos réponses.

 

0
Réponses
1 message de membre 1 message d'expert
Les conseillers DOM PLUS Conseils sur le quotidien de vie de l'aidant 28 décembre 2021

Financement EHPAD  

Bonjour,

Vous souhaitez être informé sur les aides financières pour la vie dans un Ehpad.

Après un parcours d’aidant familial, et de tuteur pour accompagner votre sœur, il a aujourd’hui été décidé par son tuteur professionnel qu’elle soit accueillie dans un établissement pour personnes handicapée et dépendante un Ehpad.

Cela conduit à un besoin de financement mensuel important pour elle, celui-ci est calculé pour les soins sa perte d’autonomie et l’hébergement prodigués par cette structure. Vous et votre mère êtes sollicités en tant que membre direct familial à être solidaire au reste à charge.

 

Dans un premier temps je vous invite à consulter par le lien internet ci-dessous les aides financières possibles pour les personnes adulte handicapés vivant en Ehpad, certaines aides liées au handicap ne sont pas cumulables avec les aides financières liées au vieillissement, cela vous guidera dans les conditions à remplir.

https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/droits-des-personnes-handicapees-vieillissantes

A savoir l'APA n'est pas une aide financière remboursable ou récupérable sur succession elle ne diminuera pas l'héritage laissé par la personne, elle diffère de nombreuses autres aides qui sont quant a elles récupérables.

Concernant l’obligation alimentaire dont vous parlez, vous aurez toutes les informations nécessaires ci-dessous :

https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/preserver-son-autonomie-s-informer-et-anticiper/les-obligations-de-la-famille/comment-la-participation-des-obliges-alimentaires-est-elle-calculee

Du fait que votre sœur est travaillé 18 ans en CAT a-t-elle un droit ouvert lié à une cotisation retraite?

Il faudrait vous renseigner auprès de ce CAT, ou de la Maison Départementale du Handicap, ou alors de la caisse primaire d’assurance maladie.

https://carsat-hdf.fr/index.php/votre-retraite/faire-sa-demande-de-retraite/la-retraite-pour-handicap

En espérant avoir répondu à vos besoins,

Bonne fin d’année.

1
4zieu

4zieu

28 décembre 2021

Financement EHPAD  

Merci beaucoup !

 

Je vais étudier tout cela :  J’y verrais surement plus clair !

0

Merci de vous connecter pour participer à la discussion. Se connecter

Discussions en lien

tout voir

PapaPascal

7 décembre 2021

Prêt immobilier

1

17

0

Sandmer83

19 octobre 2021

Refus employeur

5

47

0

Sabine Loiseau

19 octobre 2021

Comment choisir son PER ?

3

36

0

MEMBRE ACTIF DANS LA DISCUSSION

4zieu

4zieu


Évènements à venir

tout voir

Du 18/01/2021 au 31/12/2021

Des conférences et des échanges depuis chez vous avec HappyVisio !

Toute la France
En savoir plus

Du 18/10/2021 au 31/12/2022

Allo Alzheimer, une antenne d'écoute pour vous

Antenne d'écoute téléphonique
En savoir plus

Pourquoi s’inscrire sur Aidons les nôtres ?

  • L’inscription vous permet d’accéder à de nombreuses informations sur la dépendance et d’interagir avec d’autres membres.
  • Vous avez également la possibilité de contacter des experts.
  • Simple et rapide, gratuite et totalement confidentielle, l’inscription respecte votre vie privée.
  • Vous pouvez obtenir plus d’informations en consultant les conditions générales d’utilisation.