Sam Ben

31 janvier 2024 10:25

Post AVC  

Bonjour,

Je sais pas où commencer 

Ma mère a fait un AVC il y a presque un an. Bien que je n'habite pas avec elle dans une région, ma fratrie est présente à ses côtés. Au début de sa rééducation, tout semblait bien se passer, et elle progressait vers une vie normale. Cependant, ces deux derniers mois, après une rupture sentimentale, ma mère a changé. Son humeur fluctue, elle fait face à des crises d'angoisse, d'anxiété, voire même de démence. Ma fratrie est épuisée, et moi aussi, je traverse une période de dépression. Je ne sais pas comment aider ni comment avancer."

 

Réponses
2 messages de membres 4 messages d'experts
Isabelle Charret Médecin gériatre 2 février 2024 9:05

Post AVC  

 

Bonjour Sam Ben,

 

Vous êtes bien inquiet pour votre maman (dont l’âge n’est pas précisé).

Vous avez raison de vous questionner et votre anxiété se surajoute à votre état de fatigue et de dépression. Ce n’est pas parce que vous êtes dans cet état de vie, même clinique puisque vous êtes traité que cela minimise le questionnement : vous avez raison de vous questionner.

Il semble effectivement que votre maman n’aille pas bien. Que se passe t’il ?

 

Elle a fait un AVC et les suites ont été simples dites-vous. Certes, mais un AVC n’est jamais banal : tous les malades sont fatigués, déprimés à un moment ou à un autre. Ils sont l’impression qu’ils sont diminués et qu’il y a un avant et un après, même en l’absence de séquelles visibles (ex hémiplégie). En ce sens elle a besoin d’être suivie médicalement ou/et psychologiquement. Doublement suivie puisqu’elle vit le deuil d’une relation.

 

Là où c’est plus inquiétant c’est votre mention de « crises de démence » : ce n’est pas un symptôme médical. La démence est définie par un ensemble de troubles cognitifs (mémoire, parole, désorientation etc) qui entravent l’autonomie du jugement et la vie quotidienne. Vous faites référence à un trouble du comportement ? Agitation, cris, hurlement d’une douleur ?

 

  • Soit elle a des troubles cognitifs post AVC
  • Soit elle a une telle douleur psychique qu’elle a besoin d’être aidée et traitée
  • Soit elle a refait un petit AVC qui lui donne ces troubles
  • Soit elle a une autre pathologie ( elle souffre peut-être d’autres maladies ?)

En aucun cas, votre famille très présente ou/et vous-même ne pouvez assister à cela sans rien faire sur le plan médical.

Rapprochez vous du service qui l’a suivie en phase aiguë, et expliquez ce qui se passe.

 

Vous avez besoin d’un soutien rassurant et elle a besoin d’être apaisée.

Vous faites ce que vous pouvez et à votre question : que puis-je faire pour aider ? la réponse est :

Passez la main aux professionnels avant de décider d’autre chose. Les proches ne doivent pas se substituer aux professionnels et tout prendre en charge : c’est hélas trop souvent le cas

 

Tenez nous informés

Bien à vous

Sam Ben

2 février 2024 12:17

Post AVC  

Bonjour, merci de m'avoir répondu.

Elle a 63 ans, "les crises de démence" se manifestent principalement par des cris, surtout en état de colère.

Nous avons un rendez-vous avec un professionnel de la santé pour un suivi psychologique.

Par ailleurs, ces crises d'angoisse ou son état différent se manifestent davantage le soir.

Le personnel professionnel nous a clairement indiqué qu'elle fait face à une dépression, et elle en est très consciente elle-même.

Son adaptation au traitement et sa rééducation se déroulent bien, même pour les tâches quotidiennes.

Cependant, cela varie d'un jour à l'autre. Certains jours, elle se sent triste, sans goût pour rien et stressée d'autres jours motivée. 

 

Isabelle Charret Médecin gériatre 2 février 2024 14:17

Post AVC  

Bonjour,

 

Merci de cet échange : il est plus aisé de vous conseiller.

 

Votre maman est très jeune : il faut tout mettre en œuvre pour lui faciliter la vie. Les professionnels doivent être motivés à se battre.

 

Le diagnostic est posé et elle va recevoir traitement et accompagnement.

Votre mention parfaite de « cris et colère » font partie du tableau de certaines dépressions : la douleur étouffe et elle doit s’extérioriser. C’est un signe appelé « positif » par rapport aux signes de retrait et repli sur soi. C’est rassurant car ce n’est pas un trouble du comportement de certaines maladies démentielles.

 

Quand à l’alternance de phases d’abattement et de motivation, c’est typique du post AVC même à distance : le cerveau, même lésé dans de petites zones doit se remettre, se réparer. La fatigue est une constante et elle est ressentie par la personne malade, ce qui l’exaspère.

 

En plus des traitements et du suivi psychologique, il serait souhaitable que votre maman soit incitée à penser à elle : apparence, bien être physique ET activité physique adaptée : balades/randos, danse, piscine, yoga, voire des arts martiaux internes qui font évacuer le trop plein.

Si elle aime l’art, chanter, peindre pourquoi pas ?

 

Souhaitons que vous trouviez de belles pistes où elle se sente mieux, vous et votre fratrie également: travail en concertation, en équipe avec les soignants!

Bien à vous

Isabelle Charret Médecin gériatre 2 février 2024 14:18

Post AVC  

Explorez aussi le réseau:

France AVC: franceavc

Il offre beaucoup d'infos

Sam Ben

2 février 2024 14:52

Post AVC  

Merci infiniment,

Je vous tiens au courant du suivie.

Isabelle Charret Médecin gériatre 3 février 2024 9:05

Post AVC  

Oubli ( malgré l'évidence)

Et bien évidemment:

Exploration de ce qui a causé l'AVC, traitement, contrôle et suivi des facteurs de risque afin d'éviter une récidive...

Plus elle se sentira prise en charge, plus son état s'améliorera !

Merci de vous connecter pour participer à la discussion. Se connecter

Discussions en lien

tout voir

BobParis75

29 février 2024 15:50

Aider ma femme qui déprime

1

10

irénée

28 février 2024 16:41

refus de soins

1

102

MEMBRE ACTIF DANS LA DISCUSSION

Sam Ben


Évènements à venir

tout voir

Du 28/08/2023 au 25/10/2023

Caravane Tous Aidants

Toute la France
En savoir plus

Pourquoi s’inscrire sur Aidons les nôtres ?

  • L’inscription vous permet d’accéder à de nombreuses informations sur la dépendance et d’interagir avec d’autres membres.
  • Vous avez également la possibilité de contacter des experts.
  • Simple et rapide, gratuite et totalement confidentielle, l’inscription respecte votre vie privée.
  • Vous pouvez obtenir plus d’informations en consultant les conditions générales d’utilisation.