Audrrr

Audrrr

16 octobre 2021

Question sur le comportement  

Bonjour,

Je viens vers vous pour vous demander conseil, en effet depuis plusieurs mois notre père montre des symptômes Alzheimer, le diagnostic est en cours, le médecin de l hôpital penche pour ce diagnostic.

Il nous demande d'enlever la voiture, c'est compliqué nous vivons en milieu rural.

Récemment j'ai fait conduire mon père, j'ai conclu que sa conduite est tout à fait correct. Je referais des tests pour m en assurer.

Mais ce qui m'a le plus perturbé, c'est autant des fois je trouve qu'effectivement il y a un problème... Oubli l année, le jour le mois même nos anniversaires, il perds ses mots, des fois il a une discussion un peu brouillon mais autant des fois il a une bonne réflexion et s exprime très bien (les oublis année mois etc sont permanents).

Il ne cesse de me répéter qu'il ne perd pas la tête, ne reconnaît pas le diagnostic et pour ce qui est des oublis il me dit que c'est l âge qui lui joue des tours, il a 74 ans.

Est ce que pour vos proches aussi il y a des moments où ils sont bien et d autres où rien ne va plus, le pire c'est que parfois je peux l expliquer par les facteurs stresse ou fatigue mais certaines fois je ne peux pas expliquer pourquoi ca va et pourquoi l heure ou le jour suivant rien ne va plus. Est ce aussi un symptôme ?

Merci pour vos réponses bonne journée

0
Réponses
1 message de membre 2 messages d'experts
Isabelle Charret Médecin gériatre 19 octobre 2021

Question sur le comportement  

Bonjour,

 

Merci de cette question qui permet d’aborder ce qu’il peut y avoir de déroutant dans les maladies neurologiques touchant les fonctions cognitives (mémoireS, langage, organisation des tâches, geste, reconnaissance, attention) telle la maladie d’Alzheimer.

 

En vous relisant attentivement, vous décrivez très bien ce qui se passe AU DEBUT de la maladie qui d’ailleurs n’est pas encore formellement diagnostiquée. Que se passe t’il pour votre papa qui est encore jeune au yeux de la gériatrie (74 ans n’est-ce-pas ?) :

 

Il a des troubles déjà fixés, vous dites, permanents : dates, jours, anniversaires. C’est une désorientation temporelle.

Il a un manque du mot et son discours est parfois confus : c’est un trouble du langage parlé qui fait appel à la mémoire du mot associé à une chose, une personne, une action.

 

Ces deux troubles sont individualisés, constatés par l’entourage ; lui, dit que c’est l’âge, le vieillissement. Il ne nie pas qu’il se passe quelque-chose, il en interprète les causes car c’est plus rassurant pour lui : heureusement car rien ne sert de l’affoler nipour l’instant ni plus tard.

 

Par contre, il y a de nombreux domaines qui sont très bien préservés et vous avez entièrement raison pour ce qui est de la conduite : il oubliera peut-être ce qu’il va acheter, mais il saura encore très longtemps conduire car les deux choses font appel à des systèmes de mémoire différents. La mémoire de la conduite est une mémoire appelée procédurale et elle est solide et longue. Pourquoi le priver de cela dès à présent ? Les conséquences en terme de réactions, isolement etc seraient pires.

 

Ces maladies évoluent progressivement : il est donc normal que des domaines entiers soient préservés au début. Certains domaines le restent d’ailleurs jusqu’au bout. Nul ne peut le savoir à l’avance. Mais il est important d’accompagner ces malades très tôt. Pour votre papa :

il a besoin de tranquillité (le stress, la fatigue sont délétères) ; il a besoin de repères temporels simples (tableau où la date est écrite- on trouve des tableaux que les personnes remplissent eux-mêmes dans le commerce- ; activité régulière même jour même heure) ; il a besoin d’orthophonie pour travailler les mots ; il a besoin de focaliser son attention sur des actions courtes(classer, ranger);il a besoin de faire des actions qui le valorisent.

 

Et vous, son entourage, avez besoin, comme en témoigne votre question, de vous former à la maladie, tranquillement, en apprenant à voir tout le potentiel qui reste et le valoriser. Il est recommandé d’être dans un bon circuit de suivi car la recherche est active.

 

Bien à vous, et à votre écoute

0
Audrrr

Audrrr

20 octobre 2021

Question sur le comportement  

Bonjour,

Merci pour votre réponse, tellement apaisante, il est vrai que nous avons besoin de nous "former" à la maladie, nous revoyons le médecin de l hôpital en décembre avec l IRM et prise de sang.

Pour la voiture je suis vraiment ennuyée... Le médecin après une après midi de tests en a conclu qu'il ne pouvait pas faire 2 choses à la fois, je le constate aussi dans le quotidien, mais disons qu en voiture nous pouvons parler ect... Mais je ne peux pas nié que en cas de stress sur la route je suis inquiète de sa réaction. Le médecin nous dit que si un accident grave arrivait l assurance mènerait une enquête et qu'elle ne prendrai pas en charge, car inévitable elle s apeceverais du problème, d'où la demande du médecin d arrêter la conduite.

Je mise sur un déménagement dans une ville de taille moyenne dans les prochains mois (mes parents sont demandeurs).

Pour l orthophoniste, j y ai pensé mais je ne suis pas sûre qu'il voudra y aller, j attends de revoir le médecin de l hôpital.

Actuellement je n'ai aucune idée d'où on en est dans la maladie, le pire est que depuis le rdv je scrute tous ses faits et gestes.

Merci beaucoup bonne journée

 

0
Isabelle Charret Médecin gériatre 22 octobre 2021

Question sur le comportement  

Bonsoir,

Merci de ce retour. Vous êtes vraiment très constructive en misant sur une ville de taille moyenne dans laquelle les déplacements seraient plus simples et pédestres.

Il est du devoir du médecin d'alerter sur les risques de mise en danger de la vie d'autrui, raisonnablement.

Le risque zéro n'existe pas , dans aucun domaine de notre vie et de celle de nos proches et le fait de ne pas pouvoir gérer plusieurs tâches en même temps est très tôt déficitaire dans TOUT vieillissement: ce qu'on appelle l'attention partagée décline dès 30 ans... Alors si on interdisait la conduite ...peu de gens conduiraient. Il est à rappeler que la plupart des auteurs d'accidents de la route ont moins de 25 ans. Les situations médicales dans lesquelles la conduite est contrindiquée sont listées ( voir sur Internet). Bien sûr qu'à un stade de la maladie votre papa sera dangereux...Tant de gens le sont sans maladie...C'est un débat éternel, sans réelle solution que des propositions salutaires et viables comme celle que vous suggérez: changement du lieu de vie, mais peut on dire moins risqué et pour qui ?

Tenez nous informés du diagnostic posé et des difficultés que vous pourrez rencontrer . Pour l'instant, regardez  votre papa autrement que comme un diagnostic restreint: c'est difficile, mais vous vous apaiserez,

 

0

Merci de vous connecter pour participer à la discussion. Se connecter

MEMBRE ACTIF DANS LA DISCUSSION

Audrrr

Audrrr


Évènements à venir

tout voir

Du 02/06/2022 au 02/06/2022

Solutions Aidants #1 : Web conférence "J'accompagne un proche fragilisé, je ne suis pas seul(e)"

De 16h à 17h Lieu : Toute la France
En savoir plus

Du 02/06/2022 au 02/06/2022

Le Cancer, c'est Tabou ? Parlons-en pour mieux vous accompagner !

10h30 à 12h00 - Toute la France
En savoir plus

Du 13/06/2022 au 13/06/2022

Maladie d’Alzheimer, la recherche avance. Inscrivez-vous aux Entretiens Alzheimer de Pari

de 14h à 18h Lieu : Maison de la Chimie - Paris 7e
En savoir plus

Du 18/10/2021 au 31/12/2022

Allo Alzheimer, une antenne d'écoute pour vous

Antenne d'écoute téléphonique
En savoir plus

Pourquoi s’inscrire sur Aidons les nôtres ?

  • L’inscription vous permet d’accéder à de nombreuses informations sur la dépendance et d’interagir avec d’autres membres.
  • Vous avez également la possibilité de contacter des experts.
  • Simple et rapide, gratuite et totalement confidentielle, l’inscription respecte votre vie privée.
  • Vous pouvez obtenir plus d’informations en consultant les conditions générales d’utilisation.