Maladie d’Alzheimer : les pertes de mémoire sont-elles toujours le premier symptôme ?

Maladie d’Alzheimer : les pertes de mémoire sont-elles toujours le premier symptôme ?

Si des oublis répétés signalent très souvent le début de la maladie, d’autres signes apparaissent parfois avant, notamment chez les plus jeunes.

« J’ai (encore) oublié mes clefs, mon rendez-vous chez le dentiste, l’endroit où est garée ma voiture, le prénom de mon nouveau voisin… »

Des troubles cognitifs, comme ceux de la mémoire de ce type sont la première manifestation de la maladie d’Alzheimer dans la majorité des cas. Au fil des mois, ils ont tendance à devenir plus fréquents et plus importants, amenant à consulter. À ce tableau assez classique, il existe cependant de grandes variantes. Plus la maladie commence tôt dans la vie, plus la probabilité qu’elle débute autrement que par des pertes de mémoire est importante. Ses autres premiers symptômes possibles peuvent notamment concerner d’autres fonctions.

Le raisonnement et le jugement

La personne atteinte de la maladie d’Alzheimer éprouve des difficultés nouvelles à planifier (un voyage, une fête de famille…), à prendre des décisions, à rester concentrée pendant une activité surtout s’il lui faut faire vite ou dans une ambiance perturbante (agitation, bruit…), à réaliser des tâches qui exigent de l’attention, a fortiori si elles nécessitent de manier des notions abstraites (faire ses comptes par exemple). Elle peut aussi s’habiller de façon inadaptée pour la saison ou l’occasion, revenir des courses pour deux avec des achats pour dix (ou l’inverse).

Prendre vite les bonnes décisions devient plus difficile, ce qui explique que les accrochages et les accidents au volant soient plus fréquents chez les personnes qui débutent une maladie d’Alzheimer, à âge équivalent.

Le langage

La personne manque de mots. Sa parole se fait moins fluide, plus lente et hachée car elle a du mal à trouver le mot juste. Elle utilise à la place des onomatopées (comme « euh ») ou des termes génériques (« truc », « machin »…), voire remplace un mot par un autre qui n’est pas toujours approprié.

Le langage écrit est souvent atteint avant le langage oral, ce qui peut entrainer des difficultés pour lire mais aussi pour écrire, la personne se mettant à faire des fautes d’orthographe inhabituelles pour elle.

Le comportement et le caractère

Une personne plutôt calme et souriante peut devenir beaucoup plus nerveuse et irritable, voire colérique. Une autre plutôt zen se met à s’inquiéter pour tout et n’importe quoi. Une autre enfin semble bien plus triste et délaisse ce qu’elle aimait faire auparavant, se repliant peu à peu sur elle-même. 

Ces symptômes possibles de la maladie peuvent se traduire par des problèmes récurrents au travail pour les personnes encore en activité, par l’apparition des disputes avec des amis de longue date ou encore pas l’arrêt progressif des activités sociales (sorties, bénévolat…) sans raison évidente. 

Ainsi, il convient pour les aidants familiaux, et plus généralement pour les proches, d’être vigilants à ce type de manifestations qui peuvent traduire une maladie d’Alzheimer débutante.  

0
Information

Merci de vous connecter pour publier une discussion

Discussions en lien

tout voir

Évènements à venir

tout voir

Du 07/06/2021 au 11/06/2021

Participez à la 2ème édition du Vill@ge Bien-Etre connecté

En visioconférence
En savoir plus

Le 31/05/2021

Recherche : des conférences pour faire le point sur la maladie d’Alzheimer

Bordeaux
En savoir plus

Du 01/11/2020 au 31/07/2021

Programme CAP FORM'SENIOR - Bien bouger pour bien vivre

Web
En savoir plus