FILTRES

Affinez vos contenus en les filtrant selon les thèmes et sous-thèmes de votre choix

FILTRES

Affinez vos contenus en les filtrant selon les thèmes et sous-thèmes de votre choix

Valider les filtres

Maladie d’Alzheimer : maintenir l’autonomie, un défi quotidien !

Maladie d’Alzheimer : maintenir l’autonomie, un défi quotidien !

Entretenir les capacités intellectuelles et physiques menacées par la maladie d’Alzheimer exige un peu de patience et beaucoup d’astuces. Voici 5 conseils pratiques pour y parvenir.

Des premiers symptômes de la maladie d’Alzheimer à la dépendance totale, il existe une période précieuse au cours de laquelle la personne, encore autonome, peut mener une vie la plus normale possible au milieu des siens. La longueur de cette période dépend fortement de la qualité de l’accompagnement. Dans la mesure où ses proches lui proposeront des activités variées et adaptées, elle aura des chances de conserver plus longtemps ses aptitudes, et par conséquent, son estime de soi.

Utiliser les capacités du moment

Attention à suggérer à la personne des activités mettant en jeu des capacités physiques et intellectuelles qu’elle possède encore ! Ou elle risque de développer un sentiment d’inutilité, susceptible d’engendrer renfermement, agressivité, découragement.

À titre de repère, voici l’ordre dans lequel les activités courantes sont habituellement perturbées : tout d’abord, les activités instrumentales, qui incluent le maniement d’objets (courses, cuisine, téléphone…) ; puis les activités sociales (réunions de famille, visites d’amis, sorties…) ; et enfin, les activités de base de la vie quotidienne (se laver, s’habiller, manger…).

Inutile, donc, de s’acharner à lui faire utiliser son téléphone, s’il peine à prendre son repas !

Adapter l’intervention

Sur les capacités préservées, il faut aussi calquer le niveau d’intervention de l’aidant. La pire erreur est de se substituer à la personne dans l’accomplissement des tâches, au lieu de l’accompagner en employant au maximum son potentiel.

Si, par exemple, elle n’est toujours pas habillée en fin de matinée, ce n’est pas forcément qu’elle ne sait plus faire, mais peut-être juste qu’elle l’a oublié. Souvent, il suffit d’une simple stimulation verbale (« mets ton pantalon ») pour qu’elle s’exécute. En l’absence de réaction, montrez-lui le geste. Si cela ne fonctionne pas non plus, alors seulement aidez-la physiquement.

Laisser du temps

Pour réaliser une tâche un peu complexe ou inhabituelle, un malade Alzheimer peut mettre 4 à 5 fois plus temps qu’une personne du même âge. Il est important de tenir compte de ce besoin. Le presser ne servirait qu’à augmenter sa confusion et faire à sa place le mettrait en position d’échec. Il existe toujours une autre solution.

Par exemple si vous craignez que la personne ne soit en retard à un rendez-vous médical fixé dans la matinée parce qu’elle aura passé trop de temps à s’habiller, réveillez-la une heure plus tôt que de coutume.

Utiliser la routine

Pour préserver l’autonomie du malade, la routine est votre meilleure allié !

Ses goûts et ses habitudes antérieures sont pour lui autant de repères rassurants, sur lesquels il est bon de s’appuyer. S’il préférait les bains aux douches, s’il rangeait ses chaussettes dans le tiroir du haut, s’il voyait son frère le lundi après-midi, continuez ainsi : il sera plus à l’aise pour réaliser l’activité proposée.

User de subterfuges

L’essentiel n’est pas tant que le résultat soit obtenu, mais que la personne en ait l’impression ! Si elle s’est mise en tête de cuisiner un plat, qu’importe que vous lui ayez mâché le travail en préparant tous les ingrédients ou qu’il soit trop cuit à la fin, pourvu qu’elle soit fière d’y être parvenue !

Une bonne estime de soi décuple ses chances de maintenir l’autonomie.

0

Merci de vous connecter pour publier une discussion

Discussions en lien

fanch29

8 septembre 2020

xx

xx

xx

manora

7 septembre 2020

xx

xx

xx

aicha1989

5 juin 2020

xx

xx

xx

medicalement

17 mai 2020

xx

xx

xx

Évènements à venir

tout voir

Du 06/10/2020 au 31/12/2020

Découvrez le programme du Cercle Web Aidants jusqu'à la fin de cette année !

Toute la France
En savoir plus

Du 26/10/2020 au 30/10/2020

Vill@ge Bien-Être connecté, votre nouveau rendez-vous prévention en distanciel !

Toute la France
En savoir plus

Du 24/04/2020 au 31/12/2020

Des conférences et des échanges depuis chez vous avec HappyVisio !

Toute la France
En savoir plus

Le 03/12/2020

Recherche : des conférences pour faire le point sur la maladie d'Alzheimer

Bordeaux
En savoir plus