Notre sélection de jeux spécial Alzheimer

Notre sélection de jeux spécial Alzheimer

Comme si de rien n’était, le jeu distrait, détend, instaure un lien social et remue les méninges. D’une pierre, quatre coups contre Alzheimer ! Voici nos idées adaptées aux personnes présentant des troubles cognitifs pour de bons moments avec votre proche malade !

Quoi de mieux qu’un bon jeu pour livrer bataille aux principaux ennemis du malade Alzheimer : l’ennui, l’angoisse, le repli sur soi et le déclin cognitif ! Mais quel jeu privilégier ? Quelles sont les envies de mon proche malade ? De quoi est-il capable ? Pour vous aider à choisir, nous vous proposons une sélection de jeux conçus pour les besoins des personnes âgées souffrant de déclin cognitif.

Pour stimuler la mémoire

La première capacité cognitive altérée par Alzheimer, c’est bien sûr la mémoire ! Pour la stimuler et ralentir son déclin, les principaux jeux sont les quiz, les lotos et les mémory. Il en existe pour tous les thèmes (fleurs, fruits et légumes, animaux, stars de cinéma, peinture, métiers, inventions…). À vous de choisir celui qui correspond le plus aux centres d’intérêt de votre proche ! Nous nous permettons néanmoins deux petits conseils :

  • N’oubliez pas que les souvenirs les plus anciens sont les plus ancrés. Privilégiez donc les jeux qui les invoquent, pour donner à votre proche le maximum de chances de participer, apprécier, voire gagner !
    Notre idée : La vie des années 1950-1960 est un imagier qui se sert de photos de lieux, activités et objets que votre proche a connus dans sa jeunesse.
  • La mémoire sensorielle est l’une de celles qui résistent le mieux à la maladie d’Alzheimer. N’hésitez donc pas à la solliciter sous toutes ses formes en utilisant les versions dérivées des jeux évoqués plus haut : Loto des saveurs, Loto des odeurs, Mémory tactile

Pour mobiliser le langage

Après les problèmes de mémoire, les troubles cognitifs les plus importants sont ceux du langage. Le malade Alzheimer éprouve de plus en plus de difficulté à communiquer, voire à parler. Pour entretenir sa capacité à s’exprimer, voici trois idées de jeux :

  • Pour échanger. Je me souviens de… : chaque carte propose une série de questions sur la vie de la personne (événements historiques, famille etc.). Par exemple, la carte « Quels souvenirs avez-vous de Mai 68 ? » se décline en : « Quel était votre travail à ce moment-là » « Avez-vous participé aux manifestations ? » « Étiez-vous inquiet ? » etc. Le but est de s’appuyer sur les souvenirs anciens et émotions associées pour établir un dialogue.
  • Pour formuler des phrases. D’mêle phrases : à partir de mots proposés en désordre sur chaque carte, les participants doivent reconstituer une phrase complète.
  • Pour nommer. Images et noms demande d’associer des images au mot correspondant.

Pour travailler la logique

Pour aider à établir les bons liens entre les choses, rien de tels que les jeux d’association, de discrimination (repérer les différences, l’intrus…) ou d’images séquentielles (remettre dans l’ordre une série de cartes).
Notre idée : dans Avant-Après, le joueur doit disposer de part et d’autre d’une carte objet (par exemple, une balle) les cartes de situation (des quilles debout et des quilles renversées) qui permettent de recomposer une histoire simple.

Pour fixer l’attention

Les jeux d’observation aident à prévenir les troubles de concentration.
Notre idée : pour gagner au Lynx, les joueurs doivent repérer avant les autres les objets qu’ils ont sur leur carte parmi les nombreux objets représentés sur le plateau.

Pour entretenir la motricité fine

Avec le temps, les malades Alzheimer peinent à effectuer certains gestes complexes. C’est pourquoi il est important de travailler la motricité fine par le biais des jeux de manipulation (encastrement, empilement, vis, mosaïques, puzzles, perles…).
Notre idée : Poupées gigognes est composé de six poupées qui s’imbriquent les unes dans les autres, à la façon des poupées russes ; il faut au préalable les habiller, sachant que le vêtement de chacune présente un système de fermeture propre (lacet, pression, fermeture-éclair…).

Pour apaiser

Juste besoin d’un peu de bien-être ? Place aux supports sensoriels (dalles sensitives, tableaux muraux d’activités tactiles…) et aux objets à manipuler (balles lumineuses, tubes à paillettes, poupées empathiques, animaux interactifs…).
Notre idée : il existe des tables lumineuses diffusant une lumière douce sur laquelle disposer des objets translucides pour solliciter le regard.

Des sites de jeux sur mesure !

Saviez-vous qu’il existe des sites de jeux 100% dédiés aux personnes âgées ? Les plus connus sont Agoralude et Facilavi. Non seulement ils commercialisent les classiques en grand format ou version simplifiée, mais ils proposent des activités spécialement conçues pour les personnes présentant des troubles cognitifs. Plusieurs niveaux de difficulté sont souvent proposés, pour coller au mieux aux capacités de vos proches. La plupart de nos suggestions sont tirées de leurs catalogues.

Merci de vous connecter pour publier une discussion. Se connecter

Évènements à venir

tout voir
pas d'évènement