Oh ! Comme Ostéoporose

Le système ostéo-articulaire vieillit comme tout l’organisme. S’il est aisé de comprendre qu’au fil de la vie, deux surfaces articulaires vont s’user donnant l’arthrose, il est plus difficile d’imaginer que la structure interne des os va se détruire donnant l’ostéoporose. Arthrose et ostéoporose : quelles caractéristiques ?  L’arthrose touche les articulations. Une personne atteinte d’arthrose peut avoir une perte de souplesse, des douleurs, des crises aiguës (arthrites) ou encore de l’impotence fonctionnelle.  Attention toutefois, ces signes peuvent aussi être un phénomène du vieillissement ou liés à des maladies spécifiques chroniques (polyarthrite rhumatoïde par exemple). L’arthrose se soigne de plusieurs manières : grâce à de la kinésithérapie, des traitements antalgiques, des injections intra articulaires ou encore le remplacement d’articulation par des prothèses.  De son côté, l’ostéoporose ne touche que la structure des os, due à une destruction accrue de leurs cellules qui n’est pas compensée par leur reconstruction. Peuvent se manifester alors : douleurs…
Le système ostéo-articulaire vieillit comme tout l’organisme. S’il est aisé de comprendre qu’au fil de la vie, deux surfaces articulaires vont s’user donnant l’arthrose, il est plus difficile d’imaginer que la structure interne des os va se détruire donnant l’ostéoporose. Arthrose et ostéoporose : quelles caractéristiques ?  L’arthrose touche les articulations. Une…

À quel moment et à quelles conditions protéger un proche ?

L’état de santé de la personne à protéger conditionne le degré de protection à activer. Dans certains cas, il est possible d’avoir recours au mandat de protection future. L’AVC, la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson ne permettent pas de faire perdre à une personne sa capacité juridique, mais le constat par un médecin de l’incidence de son état de santé sur sa capacité à agir par elle-même. C’est à l’aidant responsable de prendre l’initiative de faire appel à un médecin, comme la loi le lui impose. La protection des personnes dépendantes est une obligation des familles et de la société. Le certificat médical circonstancié S’il devient nécessaire de saisir le juge de la protection des majeurs, l’aidant devra obtenir d’abord un certificat médical circonstancié émanant d’un médecin inscrit sur la liste du procureur de la République. Il déterminera le degré de dépendance de la personne à protéger. À défaut, le…
L’état de santé de la personne à protéger conditionne le degré de protection à activer. Dans certains cas, il est possible d’avoir recours au mandat de protection future. L’AVC, la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson ne permettent pas de faire perdre à une personne sa capacité juridique, mais le constat…
aidons les notres banniere promotion

Être écouté, conseillé et soutenu

Des professionnels sont à votre écoute, partout en France, vous accompagnent en cas de coup dur et vous orientent dans vos démarches