Le mandat de protection future : pourquoi anticiper ?

Assez méconnu, le mandat de protection future est trop peu ou mal utilisé. Pourtant il permet, avant qu'il ne soit trop tard, de choisir la personne qui veillera sur soi et sur son patrimoine en cas de perte d'autonomie. Il est essentiel de contracter ce mandat bien en amont afin que s'organise une période de surveillance très utile à son efficacité.  La définition et la signature du mandat La personne majeure qui signe le mandat, en qualité de mandante, doit être en mesure de le contracter car elle choisit elle-même qui sera son mandataire chargé de s'occuper de ses affaires. C'est elle aussi qui définira la mission qui lui sera confiée : protection ou non de sa personne, assistance pour d'éventuelles procédures, gestion des placements, libre disposition de certains fonds pour un maintien à domicile, amélioration de son patrimoine, etc. La personne ne doit donc pas s'organiser trop tard si elle ne veut pas que son mandat soit inefficace.  La définition de la mission doit être claire et précise en relation avec sa condition personnelle et patrimoniale. C'est…
Assez méconnu, le mandat de protection future est trop peu ou mal utilisé. Pourtant il permet, avant qu'il ne soit trop tard, de choisir la personne qui veillera sur soi et sur son patrimoine en cas de perte d'autonomie. Il est essentiel de contracter ce mandat bien en amont afin que s'organise une période de surveillance…
Le rôle de la culpabilité dans la relation d’aide
deutschland,mannheim,lifestyle,senior,pflege

Le rôle de la culpabilité dans la relation d’aide

En dépit de leur présence auprès de leurs proches, les aidants sont souvent amenés à éprouver de la culpabilité. Quelle est donc la fonction de ce sentiment désagréable ? Quel rôle joue-t-il dans la relation d’aide ? Et si, contre toute attente, la culpabilité était une émotion socialement utile ? Voici quelques pistes de réponses.  Chaque histoire d’aidant est singulière et pourtant dans chacune l’aidant est traversé à un moment ou à un autre par de la culpabilité. Culpabilité de ne pas être assez présent, de ne pas en faire assez, de parfois s’agacer, d’être fatigué… et parfois même culpabilité de culpabiliser ( ! ) alors que c’est l’autre qui va le moins bien.    D'où vient la culpabilité ?   La culpabilité est une émotion auto-consciente (c’est à dire une émotion qui permet d’évaluer notre propre comportement) et qui est déclenchée par la transgression d’une norme morale qui implique autrui.  La ressentir a alors une fonction…
En dépit de leur présence auprès de leurs proches, les aidants sont souvent amenés à éprouver de la culpabilité. Quelle est donc la fonction de ce sentiment désagréable ? Quel rôle joue-t-il dans la relation d’aide ? Et si, contre toute attente, la culpabilité était une émotion socialement utile ?…
aidons les notres banniere promotion

Être écouté, conseillé et soutenu

Des professionnels sont à votre écoute, partout en France, vous accompagnent en cas de coup dur et vous orientent dans vos démarches