Aidants, ce qu’un ergothérapeute peut apporter à votre proche

avatar badge

UTILE ()

Article rédigé par Adrien Euphrasie, Ergothérapeute, 20 février 2017 - mis à jour le 22 février 2017 Consulter son profil complet

Avec l’âge ou la maladie, les personnes âgées peuvent perdre en autonomie et devenir dépendantes. C’est à ce moment-là que l’ergothérapie entre en jeu. Mais qu’est-ce qu’un ergothérapeute exactement ? Et pour quelles raisons faire appel à lui ? Explications.

Dans notre vie quotidienne, nous réalisons de nombreuses activités : dormir, préparer un repas et le manger, boire, se laver, sortir au cinéma, assister à un concert, communiquer avec d’autres personnes, etc. Certaines de ses activités sont plus complexes que d’autres, certaines sont physiologiquement, psychologiquement, ou socialement plus essentielles que d’autres. Ce sont justement toutes ces activités, peu importe la place qu’elles occupent dans notre vie et la manière dont nous les réalisons, qui sont l’objet d’intérêt d’un ergothérapeute. Pourquoi ? Elles nous permettent de tenir un rôle social et citoyen, de nous sentir « utiles » et de donner du sens à notre existence.

L’ergothérapie, une profession paramédicale qui promeut l’activité humaine

L'objectif de l'ergothérapie est de permettre, à toute personne présentant notamment une perte d’autonomie ou exposée à ce risque, de continuer à réaliser ses activités de vie quotidienne avec un juste niveau d’autonomie. L’ergothérapeute co-conçoit, avec le bénéficiaire direct, l’aidant ou d’autres professionnels, les solutions de compensation (totales ou partielles, temporaires ou définitives) des situations de handicap en prenant en considération l’environnement humain, matériel et les habitudes de vie.

Le propre de l’ergothérapie est de pouvoir porter une analyse globale d’une situation afin de comprendre comment une pathologie ou déficience se répercute sur la capacité qu’a un individu à agir sur son environnement. Il s’agit ensuite de pouvoir intervenir communément ou non sur :

  • L’individu lui-même : « entraînement » ou (ré)éducation à la réalisation d’une tâche.
  • L’adaptation de son environnement : matériel d’une part (ex. envisager des travaux de mise en accessibilité dans la salle de bain), humain d’autre part (ex. informer ou former les aidants sur l’accompagnement de leur proche à la réalisation d’une tâche).

L’ergothérapie est une profession paramédicale réglementée par le Code de la Santé Publique. Elle requiert le suivi d’une formation de 3 ans. Nous comptons aujourd’hui en France, plus de 10 400 ergothérapeutes.

L’ergothérapie auprès des personnes âgées en perte d’autonomie et leurs aidants

Le vieillissement n’est pas automatiquement lié à une perte d’autonomie significative. Cependant, il expose un peu plus, au fur et à mesure du temps, les personnes à ce risque. Parfois, il prend une dimension pathologique avec l’expression de maladies, par exemple physiques ou neuro-dégénératives. Le vieillissement peut, même usuellement, entrainer des difficultés plus ou moins importantes de réalisation d’activités de la vie quotidienne.

L’ergothérapeute a donc toute sa place auprès d’un public vieillissant afin de lui permettre de continuer à « agir » sur le monde malgré les éventuelles déficiences et incapacités, liées à une pathologie ou non.

Il peut intervenir :

  • En amont de l’apparition de la perte d’autonomie : par exemple en informant sur les gestes et postures, dans les actes de la vie quotidienne, qui préserveront l’intégrité physique et la survenue de douleurs ou en évaluant les zones « à risque de chutes » d’un domicile,
  • Lorsque la perte d’autonomie est présente : par exemple en préconisant des aides techniques qui compenseront des difficultés liées à la réalisation de soins d’hygiène (douche, bain, etc…).

Il est complexe de faire une liste exhaustive des pratiques de l’ergothérapeute. Mais, si vous ou votre proche êtes confrontés à une difficultés de réalisation d’activités de vie quotidienne, il se peut fortement qu’un ergothérapeute puisse vous apporter des conseils adaptés.

Où trouver un ergothérapeute ?

Dans la mesure où ce professionnel peut intervenir à de nombreux moments du parcours de soins, vous pourrez en rencontrer dans de nombreux lieux :

  • En exercice libéral,
  • En structure hospitalière dans des unités de long ou court séjour,
  • En établissement médico-social intervenant à domicile (ex. services de soins infirmiers à domicile, équipe spécialisée Alzheimer, services polyvalents d’aides et de soins à domicile, …), proposant de l’accueil (ex. centre d’accueil de jour) ou de l’hébergement (ex. établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes),
  • Au sein de caisses de retraites, etc…

En définitif, l’ergothérapeute détient les compétences nécessaires pour aider une personne en perte d’autonomie à continuer à réaliser les activités qui lui sont nécessaires et lui tiennent à cœur. L’ergothérapie est un métier en plein développement, ce qui vous permet de trouver ce professionnel, ou ses coordonnées, dans la plupart des structures d’actions sanitaires, médico-sociales ou sociales.

A lire aussi :

 

Cet article vous a-t-il semblé utile ?

UTILE ()

aidant a trouvé cet article utile
Un avis sur cet article ? Un conseil à partager ?
Venez en discuter avec les membres de la communauté
Ils en parlent sur le site
LES ARTICLES EN RELATION
LES DISCUSSIONS EN RELATION
    Les questions en relation
    Poser une question

    Vous avez besoin de conseils sur un sujet précis ? Les aidants de la communauté sont là pour vous aider

    Merci votre question a bien été enregistrée.

    Elle sera publiée afin d'etre visible par les autres membres de la communauté.

    Nous espérons que ceux-ci pourront vous apporter les réponses dont vous avez besoin