La maladie d’Alzheimer, un leurre ?

avatar badge

UTILE ()

Article rédigé par Olivier de Ladoucette, Président de la Fondation pour la recherche sur Alzheimer, Lundi 8 avril Consulter son profil complet

Outre-Atlantique comme en France, certains remettent en cause l’existence même de la maladie d’Alzheimer. Un parti-pris que des données objectives contredisent !

La maladie d’Alzheimer n’existerait pas. Ses pseudo-symptômes ne seraient que l’expression d’un vieillissement normal du cerveau, or vieillir n’est pas une maladie... Cette remise en cause entendue ici et là s’apparente peu ou prou à une énième « théorie du complot » qui unirait d’un même élan cupide médecins, chercheurs et industrie pharmaceutique. Elle est démentie par 5 faits indiscutables.

  1. Si par définition le « vieillissement normal » du cerveau concerne 100% des personnes âgées, la maladie d’Alzheimer épargne beaucoup de seniors et n’est donc pas une simple conséquence du grand âge. Selon l’étude PAQUID, la maladie d’Alzheimer et les pathologies apparentées atteignent 17,8% des personnes de plus de 75 ans. Cela signifie que 82,2% des personnes âgées ne sont pas concernées !
  2. La maladie d’Alzheimer n’est pas l’apanage du grand âge. Elle débute parfois avant l’âge de 50 ans. En France, près de 32 000 personnes de moins de 65 ans en sont atteints. Si la maladie d’Alzheimer n’existait pas, comment l’expliquer ? Penser qu’elles sont simplement vieilles avant l’âge semble aberrant. D’autant que certains malades jeunes sont porteurs de mutations génétiques particulières, dont les chercheurs savent que la présence suffit à provoquer l’apparition d’une maladie d’Alzheimer tôt dans la vie.
  3. La fréquence de la maladie d’Alzheimer augmente avec le nombre des années, certes, mais c’est loin d’être la seule dans ce cas. L’avancée en âge augmente également le risque de présenter une hypertension artérielle, un accident vasculaire cérébral, un diabète de type 2 ou encore certains cancers, des maladies dont personne n’a pourtant jamais nié l’existence.
  4. Les signes cognitifs d’un vieillissement cérébral normal et ceux de la maladie d’Alzheimer sont très différents. Avec l’âge, il est normal d’avoir quelques pertes de mémoire (oubli du nom d’une personne, du titre d’un film...), de ressentir des difficultés à s’adapter aux situations nouvelles, de traiter moins vite les informations et d’être plus facilement distrait. Ces baisses de performance sont variables d’une personne mais elles n’ont pas d’impact majeur sur la vie quotidienne et n’altèrent les résultats des tests neuropsychologiques. Les symptômes de la maladie d’Alzheimer (amnésie, agnosie, apraxie, aphasie, troubles de l’humeur et du comportement) impactent au contraire fortement la réalisation des activités au quotidien et le bilan neuropsychologique est anormal.
  5. Les manifestations de la maladie d’Alzheimer s’expliquent par des lésions du cerveau (plaques amyloïdes, agrégats de protéine Tau), qui finissent par entrainer la mort des neurones. Ce sont des marqueurs spécifiques décrits il y a 113 ans par Aloïs Alzheimer chez une femme de 51 ans, après son autopsie. Les médecins savent aujourd’hui détecter leur présence du vivant des malades. Ces lésions n’existent pas chez tous les seniors, même très âgés. En revanche, elles sont présentes chez chacune des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, quel que soit son âge.

(Source : Revue neurologique)

Mots clés : Maladie d'Alzheimer
Cet article vous a-t-il semblé utile ?

UTILE ()

aidant a trouvé cet article utile
Un avis sur cet article ? Un conseil à partager ?
Venez en discuter avec les membres de la communauté
Ils en parlent sur le site
LES ARTICLES EN RELATION
LES DISCUSSIONS EN RELATION
    Les questions en relation
    Poser une question

    Vous avez besoin de conseils sur un sujet précis ? Les aidants de la communauté sont là pour vous aider

    Merci votre question a bien été enregistrée.

    Elle sera publiée afin d'etre visible par les autres membres de la communauté.

    Nous espérons que ceux-ci pourront vous apporter les réponses dont vous avez besoin