Le retraité fatigué. Doit-il s’en inquiéter ou la banaliser ?

avatar badge

UTILE ()

Article rédigé par Guillaume Besse, Médecin, 31 octobre 2013 - mis à jour le 24 juillet 2014 Consulter son profil complet

Trois fois plus souvent exprimée par les femmes que les hommes, la fatigue est, chez le retraité, souvent sous estimée et, à tort, trop banalisée. Fréquente chez presque 60% des plus de 85 ans et compréhensible, elle révèle pourtant parfois des maladies qui nécessitent un bilan médical plus poussé. Alors, de quoi parle-t-on quand on évoque la fatigue ? Quelles en sont les causes relevant de la seule avance en âge? Quand doit-on s’inquiéter ?

 

De quoi parle-t-on quand on évoque la fatigue ?

Une fatigue est légitimement exprimée lorsque l’on a des difficultés à réaliser pleinement des tâches de la vie quotidienne. Un déséquilibre est survenu entre ce qu’on l’on doit faire et la capacité à l’effectuer de manière satisfaisante, comme dans le passé.Cette fatigue, subjective, peut donc s’exprimer dans un ou plusieurs domaines :
  • « J’ai trop souvent envie de dormir »
  • « Je n’arrive plus à monter mes escaliers comme avant »
  • « J’ai du mal à me concentrer »
  • « Je perds mes forces »
  • « Je n’ai plus envie de sortir de chez moi »
  • « J’ai vraiment du mal à me lever le matin »
 

Les causes relevant de la seule avance en âge

Un retraité a de bonnes raisons d’exprimer un sentiment de fatigue. D’abord à cause de la diminution de la force musculaire secondaire à la fonte musculaire si fréquemment observée, d’où, pour une activité donnée, un effort plus important à déployer avec le risque de ne pas arriver au but attendu. A cela s’ajoute une classique diminution de la fréquence cardiaque à l’effort où le cœur ne bat plus assez rapidement qu’il ne le faudrait pour amener le sang oxygéné aux tissus demandeurs.
 
Par ailleurs, la fonction pulmonaire, elle aussi, devient moins performante avec l’âge, surtout lors d’un effort, même modéré. N’oublions pas non plus l’arthrose qui, par ses douleurs, limite l’efficacité d’une activité donnée. Tout comme une insuffisance rénale progressive, qui, s’accompagnant alors d’une anémie, peut limiter la durée de l’effort par défaut d’oxygénation convenable. 
 
Citons encore les modifications d’absorption des nutriments rendant l’alimentation moins contributive pour un effort à fournir, le possible désintérêt du monde environnant perçu comme moins intéressant qu’avant (surtout en cas de déficit visuel, de presbyacousie non appareillée et de soucis majeurs), un sommeil mal géré avec un lever perçu comme fatigant (à cause d’erreurs bien classiques : réveil matinal trop tardif, sieste trop longue le jour, rester chez soi l’après-midi, s’endormir le soir devant la télévision, trop chauffer la chambre à coucher, ne pas l’aérer dans la journée…).
 

Des exemples fréquents où le retraité doit être alerté pour ne pas être piégé

Typiquement, une fatigue récente, inhabituelle, sans forcément de facteur déclenchant évident appelle un bilan médical pour gérer ce capital santé en souffrance. Par exemple, si le retraité ressent aussi des maux de tête, des sensations vertigineuses, saigne du nez sans raison (sans aspirine ni anticoagulants en cours), il devrait exposer cette possible hypertension artérielle à son médecin, surtout en cas d’antécédents dans sa famille. Huit millions de personnes sont concernées en France... Un traitement adapté maîtrisera le problème.
 
Si outre une fatigue surtout matinale, non calmée par le repos, il se sent également triste, ralenti, avec un regard sombre sur le monde environnant et une perte d’appétit, il devrait parler de cette possible dépression à son médecin, surtout en cas de facteur favorisant (perte d’un proche…). On estime que quatre millions de retraités sont concernés en France... Et seuls 35%, bien informés, relatent ces anomalies à leur médecin ... Là encore, un traitement adapté devrait maîtriser le problème, à condition de ne pas tarder à consulter.
 
S’il maigrit aussi sans perte d’appétit, à fortiori s’il a du sang dans les urines ou les selles ou les crachats, ou bien tousse de façon prolongée, il devrait dire cela rapidement à son Médecin pour un bilan approfondi à la recherche d’un éventuel cancer. S’il maigrit également mais a souvent soif, va trop souvent uriner voire a des plaies de jardinage qui mettent un temps inhabituel à cicatriser, il devrait penser à un possible diabète, surtout en cas d’antécédents dans sa famille. On sait qu’il y a trois millions de diabétiques en France ... Un traitement adapté à un régime maîtrisera le problème. S’il grossit  également sans raison, devient bizarrement constipé, il devrait exposer cette possible hypothyroïdie (touchant surtout les femmes) à son médecin qui, par une simple petite prise de sang, confirmera et lancera le traitement.
 
S’il se plaint aussi d’un essoufflement à l’effort, d’œdèmes des membres inférieurs, d’une prise de poids, il devrait parler de cette possible insuffisance cardiaque à son médecin. S’il se sent aussi plus enraidi pour monter les escaliers, marcher dehors et même s’il n’existe pas de tremblement, son médecin évoquera une possible maladie de Parkinson. S’il ne ressent rien de plus qu’une fatigue inhabituelle, il faut se méfier d’une possible anémie, qu’elle soit, par exemple, par carence en fer ou bien à cause d’une inflammation que le médecin traitant recherchera.
 
D’autres causes seront recherchées par le médecin traitant : syndrome des apnées du sommeil chez un retraité en surcharge pondérale et qui ronfle trop souvent, un remède (certains antihypertenseurs, les psychotropes…), une banale infection urinaire...                
 
En conclusion, il est sage de ne pas minimiser une récente fatigue qui peut, on l’a vu, révéler des problèmes de santé parfois sévères. Au moindre doute, l’avis du médecin traitant est évidemment conseillé afin de préserver son capital santé.

 

Cet article vous a-t-il semblé utile ?

UTILE ()

soyez le premier à voter utile
Un avis sur cet article ? Un conseil à partager ?
Venez en discuter avec les membres de la communauté
Ils en parlent sur le site
LES ARTICLES EN RELATION
LES DISCUSSIONS EN RELATION
    Les questions en relation
    Poser une question

    Vous avez besoin de conseils sur un sujet précis ? Les aidants de la communauté sont là pour vous aider

    Merci votre question a bien été enregistrée.

    Elle sera publiée afin d'etre visible par les autres membres de la communauté.

    Nous espérons que ceux-ci pourront vous apporter les réponses dont vous avez besoin