Les maladies respiratoires : le défi médical de la prochaine décennie

avatar badge

UTILE ()

Article rédigé par Pierre Gourdain, Interne des hôpitaux, 13 décembre 2011 - mis à jour le 24 juillet 2014 Consulter son profil complet

Le vieillissement de la population entraine une apparition de nouvelles pathologies auxquelles les professionnels doivent faire face. En quelques années, les maladies liées à l'âge ont connu une augmentation significative, notamment les maladies respiratoires, reflets d'une plus grande fragilité de l'organisme mais aussi des conditions de vie modernes.

Les pathologies lourdes liées à l'âge sont en effet souvent difficiles à vivre pour les personnes qui se retrouvent, parfois du jour au lendemain, dans un état de dépendance. Avec les troubles des fonctions cognitives comme les pertes de la mémoire ou les difficultés de communication viennent souvent des problèmes cardiaques voire pulmonaires et, plus le nombre des pathologies est important, plus ces dernières sont difficiles à traiter, on parle alors de poly pathologies.

Bien que les maladies cardiaques restent les principales causes de décès chez les personnes âgées, les insuffisances d'ordre respiratoires sont elles aussi très fréquentes et souvent liées, d'où l'importance de les traiter le plus vite et le mieux possible. Pneumonies, incapacités respiratoires ou détresse importante, les personnes âgées doivent être prises en charges rapidement sous peine de voire menacé leur pronostic vital. De nombreuses pathologies se soignent aujourd'hui par voie médicamenteuse voire à l'aide de masques à oxygène temporaires le temps du rétablissement mais pour certaines personnes, c'est le recours de manière permanente à une assistance respiratoire qui devient obligatoire.  

Les maladies respiratoires sont de plus en plus courantes chez les personnes âgées et représentent le défi de demain pour la médecine. La mauvaise qualité de vie qui est aujourd'hui la notre, la pollution additionnée aux intoxications quotidiennes dont nous sommes victimes représentent, sans nul doute, des facteurs aggravants qui engendreront de plus en plus de maladies respiratoires dans les décennies à venir.

Il est important de garder en tête des reflexes de prévention qui permettent de se protéger des principaux facteurs de pollution des poumons, notamment : éviter tout contact à la cigarette et au tabac (que ce soit en fumant soi même, ou bien en étant au contact de fumeurs ou d'atmosphères enfumées : domicile, voiture, bureau, magasins…), la législation rigoureuse récente est à ce titre une bonne chose. Par ailleurs, il faut se laver les mains régulièrement qui sont souvent un vecteur de transmission de maladies infectieuses, mais aussi essayer autant que possible de contrôler la qualité de l'air autour de soi : contrôler le taux d'humidité, la poussière, aérer les lieux de vie…

Enfin, le Conseil Supérieur d'Hygiène Public de France (CSHPF) a préconisé des procédures rigoureuses pour faire face aux épidémies d'infections respiratoires chez les personnes âgées vivant en collectivités, notamment en maisons de retraite. La coqueluche, par exemple, est une maladie infectieuse d'évolution longue et hautement contagieuse. Outre la vaccination, le CSHPF préconise des mesures de veille sanitaire et de précaution afin de faire face de manière diligente à tout risque d'épidémie dans les maisons de retraite. En cas d'apparition de cas de coqueluche, des mesures de précaution doivent être adoptées rapidement non seulement pour le malade (traitement antibiotique, isolement respiratoire les premiers jours) mais aussi pour l'entourage (information des risques, adoption de mesures de précaution : port du masque, lavage régulier des mains…).

Cet article vous a-t-il semblé utile ?

UTILE ()

aidants ont trouvé cet article utile
Un avis sur cet article ? Un conseil à partager ?
Venez en discuter avec les membres de la communauté
Ils en parlent sur le site
LES ARTICLES EN RELATION
LES DISCUSSIONS EN RELATION
    Les questions en relation
    Poser une question

    Vous avez besoin de conseils sur un sujet précis ? Les aidants de la communauté sont là pour vous aider

    Merci votre question a bien été enregistrée.

    Elle sera publiée afin d'etre visible par les autres membres de la communauté.

    Nous espérons que ceux-ci pourront vous apporter les réponses dont vous avez besoin