FILTRES

Affinez vos contenus en les filtrant selon les thèmes et sous-thèmes de votre choix

FILTRES

Affinez vos contenus en les filtrant selon les thèmes et sous-thèmes de votre choix

Valider les filtres

Aidants : ce que les aides à domicile peuvent faire ou ne pas faire

Aidants : ce que les aides à domicile peuvent faire ou ne pas faire

Qu’on les appelle auxiliaire de vie (AVS quand elles sont diplômées) aidants professionnels, ou encore aides à domicile, elles assurent des missions indispensables qui permettent à une personne en perte d’autonomie ou dépendante de rester à son domicile quand les proches ne peuvent pas l’aider au quotidien. Pourtant, elles ne sont pas toujours considérées par les « bénéficiaires » ou les proches.

On entend parfois certains bénéficiaires ou certains proches aidants parler des auxiliaires de vie en disant d’elles qu’il s’agit de « la femme de ménage » alors que leurs missions sont destinées à pallier les actes essentiels de la vie d’une personne. Il y a néanmoins des tâches qu’elles ne peuvent et ne doivent pas faire. Alors, qu’en est-il exactement ?

Les auxiliaires de vie sont des aides à domicile et non des ouvrières d’entretien ou de réparation. Elles relèvent du social et non du médical. Leur mission auprès des publics âgés à domicile est entourée par une réglementation. Aussi, pour permettre le maintien à domicile d’une personne âgée dans les meilleures conditions possibles, il est important que les différents acteurs (la personne, l’aidant, les proches) connaissent leurs missions afin de mettre en place un plan d’aide adapté et de faire appel aux services compétents.

Ce que les aides à domiciles peuvent faire

  • entretien du logement : il s’agit de l’entretien courant des espaces de vie de la personne (sols, poussières, sanitaires, cuisine, vaisselle, lit, linge, vitres, poubelles…) ;
  • courses/repas : les aides à domiciles peuvent effectuer des petites courses courantes à pied jusqu’à 5 kg, la préparation du repas et l’aide au repas ;
  • l’hygiène : toilette et douche, habillage, protections, apposition de crèmes hydratantes ou de rasage ;
  • bas ou chaussettes de contention : elles peuvent les retirer le soir ;
  • prise de médicaments : s’il y a un pilulier préparé par une infirmière, les aides à domicile peuvent inciter la personne âgée à prendre son traitement en lui mettant dans la main et en vérifiant qu’elle l’a pris ;
  • démarches administratives : les aides à domicile peuvent passer un appel, prendre un rendez-vous médical, écrire un courrier simple ;
  • aide aux déplacements/transferts : elles peuvent aider la personne dans ses déplacements (à l’intérieur du domicile et à l’extérieur) et assurer les transferts du lit au fauteuil par exemple. Elles peuvent aussi accompagner la personne pour des sorties de proximité ;
  • communication : les aides à domicile ont aussi un rôle social important au travers des discussions et des échanges qu’elles ont avec la personne dépendante, d’autant plus quand elle est isolée ou qu’elle ne sort plus sans aide. Elles sont souvent le seul lien avec l’extérieur, limitant ainsi le sentiment d’isolement et l’ennui.

Ce que les aides à domicile ne peuvent pas faire

  • entretien du logement : ce qui n’est pas à hauteur d’homme (murs, plafonds, armoires, vitres…). Monter sur une échelle. Déplacer des meubles lourds (gazinière, réfrigérateur, machine à laver…). Tout ce qui est à l’extérieur du domicile (dépendances, jardin…) ;
  • courses/repas : les courses importantes au-delà de 5kg et qui ne peuvent pas être faites à pied ;
  • l’hygiène : tout ce qui relève du soin, apposition de crème sur ordonnance, pose d’attelle, de sonde, rasage des parties intimes, manucure, pédicure ;
  • bas ou chaussettes de contention : les aides à domicile ne peuvent pas les mettre ni les bandes de contention ;
  • prise de médicaments : elles ne peuvent pas faire le pilulier ni administrer elles-mêmes les médicaments ;
  • démarches administratives : tout ce qui touche à l’argent. Retrait d’espèces, transferts d’argent, gestion des comptes… ;
  • transferts : seulement s’il y a du matériel technique type lève malade pour les personnes alitées dépendantes ;

Et tout ce qui n’est pas lié directement à la personne : elles n’ont pas vocation à s’occuper du ménage, du linge, des repas, de la vaisselle, des courses ou toute demande qui émanerait d’une personne qui habite chez le ou la bénéficiaire. Les aides à domicile n’ont pas non plus vocation à s’occuper des animaux.

Au-delà de ces missions, il y a aussi une question de bon sens. En fonction du temps imparti, elles ne pourront pas tout faire. Elles s’attacheront à faire le plus important. Faut-il rappeler que le ménage ne fait pas partie des 10 actes essentiels de la vie courante ? 

0

Merci de vous connecter pour publier une discussion

Discussions en lien

adelaide74

30 novembre 2020

xx

xx

xx

marie83

16 septembre 2020

xx

xx

xx

perceneige

10 septembre 2020

xx

xx

xx

Évènements à venir

tout voir

Du 06/10/2020 au 31/12/2020

Découvrez le programme du Cercle Web Aidants jusqu'à la fin de cette année !

Toute la France
En savoir plus

Du 08/12/2020 au 08/12/2020

Participez aux 14es Rencontres France Alzheimer et maladies apparentées

Evénement à 100 % en digital
En savoir plus

Du 24/04/2020 au 31/12/2020

Des conférences et des échanges depuis chez vous avec HappyVisio !

Toute la France
En savoir plus

Du 24/11/2020 au 08/12/2020

Visioconférences sur la dépression : comprendre pour mieux agir

Depuis chez vous en visioconférences sur Livestorm
En savoir plus