Aidants d’ailleurs, mêmes combats !

avatar badge

UTILE ()

Article rédigé par Florence Leduc, Présidente de l'Association Française des Aidants, 8 juillet 2015 Consulter son profil complet

Nous sommes très souvent confrontés en France à des aidants qui nous disent «  si je ne le fais pas, qui le fera ? » mais pouvons-nous nous contenter de ces témoignages ? Et chez nos voisins européens, comment le sujet des aidants est-il abordé ?

Selon Eurocarers, l'Association Européenne de représentation des aidants, 80% des soins en Europe sont assurés à domicile par les membres de la famille ou des amis. Ce chiffre évoque clairement la surreprésentation du rôle des aidants comparé aux professionnels médico-sociaux.
 
Dans certains pays comme la République Tchèque, la Roumanie ou encore la Bulgarie, la prépondérance des aidants est encore bien plus forte, car les structures et les professionnels de santé et de l’accompagnement ne sont pas suffisamment nombreux et accessibles à tous pour couvrir les besoins des personnes malades ou en situation de handicap. Nous sommes souvent surpris en France lorsque nous devons expliquer qui sont les aidants, mais dans certains pays, le sujet n’est absolument pas abordé ni par les politiques publiques, ni par les acteurs du secteur sanitaire et social. Aucune reconnaissance, même officieuse, n’est donnée aux aidants, c’est un sujet qui se situe aux abonnés absents ! Ceux qui s’en préoccupent le plus sont les associations de personnes malades, mais elles ont très peu de moyens. C’est notamment le cas de « l’Association Alzheimer en Bulgarie » qui fait appel à des étudiants ou des bénévoles pour faire reconnaitre le rôle des proches de personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer, et militent pour que des métiers soient créés autour des soins et de l’accompagnement à domicile.
 
Heureusement, nous avons aussi parmi nos voisins, des pays qui innovent et qui peuvent nous inspirer. Notons par exemple une campagne de communication en Autriche financée par le ministère de la Santé, pour sensibiliser les enfants (mineur) en situation d’aidants dans toutes les écoles sur les impacts de leur rôle d’aidant dans leur quotidien. Au Royaume Uni, l’Association nationale des aidants est très mobilisée auprès des entreprises anglaises pour permettre aux salariés en situation d’aidants de concilier leur vie d’aidant et leur vie tout court ! De quoi nous donner envie de nous remonter les manches pour apporter des réponses innovantes et au plus près de l’évolution de la société !
 
Notons une initiative. Pour répondre à ces disparités d’information et de reconnaissance au sein de l’Union Européenne, une plateforme web, fournissant des informations pour les aidants, a été mise en place dans les 27 Etats membres de l’Union Européenne. Cette plateforme a été développée par l’INRCA et EUROCARERS dans le cadre du Septième programme-cadre d’INNOVAGE. L’Association Française des Aidants a collaboré à la version française de la plateforme web d’INNOVAGE. Pour en savoir plus : www.eurocarers.org/innovage
 
Une fois de plus, et au-delà de nos frontières, nous ne pouvons pas nier le rôle et la place incontournable des aidants dans notre société.

Mots clés : Etre aidant
Cet article vous a-t-il semblé utile ?

UTILE ()

aidant a trouvé cet article utile
Un avis sur cet article ? Un conseil à partager ?
Venez en discuter avec les membres de la communauté
Ils en parlent sur le site
LES ARTICLES EN RELATION
LES DISCUSSIONS EN RELATION
    Les questions en relation
    Poser une question

    Vous avez besoin de conseils sur un sujet précis ? Les aidants de la communauté sont là pour vous aider

    Merci votre question a bien été enregistrée.

    Elle sera publiée afin d'etre visible par les autres membres de la communauté.

    Nous espérons que ceux-ci pourront vous apporter les réponses dont vous avez besoin