De l’épuisement des proches aidants au burn out : il n’y a qu’un pas !

avatar badge

UTILE ()

Article rédigé par Florence Leduc, Présidente de l'Association Française des Aidants, Lundi 12 août Consulter son profil complet

Il se dit aujourd’hui qu’un peu plus de 20% des proches AIDANTS seraient en situation d’épuisement ! On pourrait se contenter de cette statistique ou avancer que dans 2 situations sur 10, ce phénomène serait minoritaire ! Mais c’est sans compter avec la longévité ! Celle qui fait que nous vivons tous très longtemps, y compris en situation de maladie chronique, ou de handicap, ou encore à un grand âge lorsque la dépendance à autrui pour les actes de la vie quotidienne peut durer très longtemps !

Du constat au repérage

Nous savons aussi que dans les couples âgés, quand l’un des deux est aidant et l’autre souffrant d’une maladie dégénérative, c’est l’aidant qui décède avant !

Mais alors, comment repérer ces signes qui nous font dire que si rien n’est fait, la situation va s’aggraver et que l’on va passer des constats de fatigue, d’isolement social, de problèmes de sommeil … à une situation qui pourrait s’apparenter au Burn out, terme utilisé habituellement dans l’univers de l’activité professionnelle ; à y regarder de plus près et avec l’aide des dictionnaires, la comparaison est intéressante.

Le burn out serait-il responsable ?

Le burn out serait un américanisme véhiculé par un verbe anglais qui signifie « consumer, brûler entièrement ».

Au figuré, ce terme est utilisé pour parler d’une personne épuisée, dont on dit qu’elle ruine sa santé ; la ressemblance est étonnante !

C’est dans les années 1970 que l’on a commencé à parler de burn out comme d’un épuisement au travail, dénommé « burn out syndrome » repris dans les années 1960 et plus en relation avec les études sur le stress au travail.

Du coup, ce terme est devenu familier et utilisé dans le sens « syndrome d’épuisement professionnel » notamment par les psychologues, puis reconnu et introduit dans le droit du travail.

Une observation alarmante

Alors, ces personnes « épuisées, vidées, sans énergie » pour qui les tâches quotidiennes sont de plus en plus difficiles à assumer, on les retrouve bien chez certains aidants : fatigue, sommeil, douleurs, perte de poids, jusqu’à ressembler à la définition de l’organisation mondiale de la santé « sentiment de fatigue intense, perte de contrôle, incapacité à aboutir à un résultat ».

Cela sonne comme une alerte, comme une alarme, pour que les intervenants professionnels du domicile (quand il y en a) ou des établissements de santé puissent s’autoriser à aller au-delà des constats, mais aussi à proposer des alternatives vivables pour les uns et pour les autres.

Mettre à distance le burn out des aidants

Même si nous savons que cela est très difficile pour certaines personnes qui veulent aller jusqu’au bout de ce qu’elles peuvent pour « qu’il ne soit pas dit » comme on l’entend souvent qu’elles n’auraient pas fait ce qu’il faut en s’occupant de leur proche, combien de familles nous confient que les aidants ou aidantes d’un proche en situation de besoins d’aide ne veulent pas recourir à une intervention professionnelle !

Ballottés entre l’admiration, la volonté de ne pas s’immiscer, pourrions-nous mettre le burn out à distance pour aller à la rencontre de l’empathie, de la pédagogie, de la médiation.

Afin que le burn out ne continue plus à consumer les proches aidants !

A lire aussi :

Cet article vous a-t-il semblé utile ?

UTILE ()

aidant a trouvé cet article utile
Un avis sur cet article ? Un conseil à partager ?
Venez en discuter avec les membres de la communauté
Ils en parlent sur le site
LES ARTICLES EN RELATION
LES DISCUSSIONS EN RELATION
    Les questions en relation
    Poser une question

    Vous avez besoin de conseils sur un sujet précis ? Les aidants de la communauté sont là pour vous aider

    Merci votre question a bien été enregistrée.

    Elle sera publiée afin d'etre visible par les autres membres de la communauté.

    Nous espérons que ceux-ci pourront vous apporter les réponses dont vous avez besoin