La médiation, un outil au service des aidants

avatar badge

UTILE ()

Article rédigé par Florence Leduc, Présidente de l'Association Française des Aidants, 14 novembre 2012 - mis à jour le 7 août 2014 Consulter son profil complet

S’investir en tant qu’aidant auprès d’une personne en difficulté de vie peut amener à des situations de conflits, tant avec la personne accompagnée qu’avec les autres membres de la famille. La médiation constitue un véritable outil permettant d’apaiser ces conflits et de trouver de manière collégiale des réponses et des solutions faisant écho à chacun.

Une médiation : dans quels cas ?

Accompagner un proche est dans la majorité des cas une belle expérience de vie. Pour autant, dans certaines situations, lorsque la maladie ou le handicap prend une place trop importante dans la relation établie entre deux êtres et que l’aidant devient pour son proche l’infirmier, l’aide-soignant, le kinésithérapeute, le psychologue, cette confusion des rôles crée des souffrances.
 
Des conflits peuvent également apparaître lorsqu’il est question d’organiser l’accompagnement d’un proche en difficulté, qu’ils s’agissent de la répartition des rôles entre les différents membres d’une fratrie, ou encore quand la question de l’entrée en établissement se pose. Des relations tendues peuvent aussi surgir lorsqu’est évoquée la protection juridique d’un parent (mise sous tutelle, par exemple) ou sur le coût financier d’un accompagnement, auquel chacun doit apporter sa contribution.
 
Bon nombre sont les raisons de faire appel, lorsque l’on ne parvient pas à se mettre d’accord sur ces différents sujets, à la médiation !

Communiquer, négocier et concilier

La médiation familiale (qui peut être intergénérationnelle) propose donc des espaces de paroles où chacun pourra s’exprimer, sous la forme d’entretiens. Le médiateur est donc cette tierce personne, neutre, qui apporte un regard distancé vis-à-vis de la situation et qui permet de mettre en exergue les raisons pour lesquelles l’on est dans cette relation d’aide, en faisant émerger ce en quoi cette relation est source d’enrichissement !
 
Il peut être question, lors de ces entretiens de médiation, de comprendre comment une relation distendue par la relation d’aide peut être assainie, créer une relation où chacun trouve sa place. Il est bel bien question de négociation ! ; une négociation de la juste place de chacun, de la juste contribution de chacun, dans le respect des attentes et des besoins de chaque personne qui gravite dans l’entourage de la personne en difficulté de vie.
 
Et plus précisément pour l’aidant, l’enjeu de cette démarche est de réfléchir à la manière dont il est possible de concilier sa vie ordinaire avec sa vie d’aidant.
 
Ressources :

 

Cet article vous a-t-il semblé utile ?

UTILE ()

aidant a trouvé cet article utile
Un avis sur cet article ? Un conseil à partager ?
Venez en discuter avec les membres de la communauté
Ils en parlent sur le site
LES ARTICLES EN RELATION
LES DISCUSSIONS EN RELATION
    Les questions en relation
    Poser une question

    Vous avez besoin de conseils sur un sujet précis ? Les aidants de la communauté sont là pour vous aider

    Merci votre question a bien été enregistrée.

    Elle sera publiée afin d'etre visible par les autres membres de la communauté.

    Nous espérons que ceux-ci pourront vous apporter les réponses dont vous avez besoin