Loi sur le vieillissement : ça devient concret depuis le 1er mars !

avatar badge

UTILE ()

Article rédigé par Florence Leduc, Présidente de l'Association Française des Aidants, 18 avril 2016 Consulter son profil complet

Comme vous le savez, le 28 décembre 2015 a fait naître la loi d’adaptation de la société au vieillissement. Et qui dit adapter la société au vieillissement dit prendre en compte les entourages proches des personnes malades. Depuis le 1er mars 2016, plusieurs mesures de cette loi sont mises en application : droit au répit, hospitalisation de l’aidant, etc. : alors, en vrai, comment ça marche ?

Le droit au répit

Dès lors que le plafond du plan d’aide de l’Allocation Personnalisé à l’Autonomie est atteint, le droit peut être activé. Son activation, à hauteur de 500 euros maximum par an, peut permettre un financement de l’accueil de la personne malade dans un accueil de jour ou de nuit, un hébergement temporaire en établissement ou en accueil familial, ou encore un relais à domicile.
Les bénéficiaires de l’Allocation Personnalisée à l’Autonomie ayant une participation financière sur leur plan d’aide s’acquitteront également d’une participation dans les mêmes conditions pour financer le répit.

Cette mesure est entrée en vigueur le 1er mars 2016. Pour les bénéficiaires de l’Allocation Personnalisée à l’Autonomie avant la réforme, la mise en œuvre va s’effectuer de manière progressive, les départements ayant jusqu’au 1er janvier 2017 pour examiner les situations des personnes dont le plan d’aide atteint les anciens plafonds.

En cas d’hospitalisation de l’aidant

Toujours depuis le 1er mars 2016, une aide peut servir à financer un hébergement temporaire de la personne aidée ou l’intervention de professionnels à domicile, en cas d’hospitalisation du proche aidant qui ne peut être remplacé. Son montant peut atteindre jusqu’à 992 euros au-delà des plafonds de l’APA.

La demande doit être faite au président du conseil départemental. En cas d’hospitalisation programmée, la demande doit être faite au plus tard un mois avant la date de l’hospitalisation.

Source : http://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/actualites/soutien-aux-proches-aidants

Cet article vous a-t-il semblé utile ?

UTILE ()

aidants ont trouvé cet article utile
Un avis sur cet article ? Un conseil à partager ?
Venez en discuter avec les membres de la communauté
Ils en parlent sur le site
LES ARTICLES EN RELATION
LES DISCUSSIONS EN RELATION
    Les questions en relation
    Poser une question

    Vous avez besoin de conseils sur un sujet précis ? Les aidants de la communauté sont là pour vous aider

    Merci votre question a bien été enregistrée.

    Elle sera publiée afin d'etre visible par les autres membres de la communauté.

    Nous espérons que ceux-ci pourront vous apporter les réponses dont vous avez besoin