Quand l’aidant devient expert

avatar badge

UTILE ()

Article rédigé par Florence Leduc, Présidente de l'Association Française des Aidants, 14 novembre 2011 - mis à jour le 4 août 2014 Consulter son profil complet

L’aidant, au fur et à mesure de son parcours auprès de son proche développe des connaissances et des compétences, et ce parfois malgré lui ! Il acquiert une véritable expertise qui lui permet de se positionner comme « partenaire » auprès des intervenants professionnels à condition de toujours conserver sa place d’aidant et ne jamais prendre celle des professionnels.

L’aidant : un expert                                                            

Etre expert, c’est avoir un savoir confirmé par le vécu, la pratique. C’est être un spécialiste qui peut être consulté et donc transférer son savoir-faire.

Le vécu auprès d’un proche en difficulté de vie, permet de développer des connaissances de différents ordres :

- Sur les questions liées aux aides disponibles

- Sur la pathologie de la personne accompagnée

- Sur les soins et l’accompagnement à apporter

- Sur les habitudes de vie (alimentation, loisirs, etc.)

L’aidant développe ainsi une véritable expertise. Sans compter l’ « aide aux aidants », telle qu’on la nomme, qui permet aux aidants de trouver des ressources en termes de formation et d’information et de développer ainsi sa compréhension de la situation.

L’aidant : un professionnel ?

L’aidant n’est pas, par définition, un intervenant professionnel ; et c’est pour cela qu’il est important de ne pas confondre les rôles.

La différence majeure est le lien qui unit l’aidant et la personne aidée. L’aidant doit conserver sa position de proche. La relation entre l’aidant et le professionnel est souvent difficile voire conflictuelle mais chacun doit trouver sa juste place auprès de la personne aidée. Les rôles ne sont pas interchangeables !

Le professionnel doit être vu comme un partenaire avec qui il est possible d’échanger et confronter les points de vue. Une bonne communication est fondamentale.

L’aidant : un expert de sa propre situation

Si l’aidant devient un expert pour la personne qu’il soutient, il l’est également pour lui-même. Penser à soi, en sachant être à l’écoute de ses envies, de ses besoins est essentiel. L’aidant, même s’il devient expert, reste ce qu’il est. Il est possible de faire appel aux différents dispositifs de soutien et d’accompagnement ; les besoins de l’aidant étant tout aussi légitimes que ceux de la personne en difficulté de vie.

Cet article vous a-t-il semblé utile ?

UTILE ()

aidant a trouvé cet article utile
Un avis sur cet article ? Un conseil à partager ?
Venez en discuter avec les membres de la communauté
Ils en parlent sur le site
LES ARTICLES EN RELATION
LES DISCUSSIONS EN RELATION
    Les questions en relation
    Poser une question

    Vous avez besoin de conseils sur un sujet précis ? Les aidants de la communauté sont là pour vous aider

    Merci votre question a bien été enregistrée.

    Elle sera publiée afin d'etre visible par les autres membres de la communauté.

    Nous espérons que ceux-ci pourront vous apporter les réponses dont vous avez besoin