Démence des personnes âgées et prévention de leur hospitalisation par les aidants

Démence des personnes âgées et prévention de leur hospitalisation par les aidants

Les démences majorent le nombre d’hospitalisations (alors plus longues) et les entrées en Ehpad, surtout si le maintien à domicile ne peut plus être garanti. Après la sortie, les fonctions intellectuelles de la personne démente ont souvent diminué, augmentant un éventuel épuisement des aidants familiaux. Alors pourquoi les personnes âgées atteintes de démence sont-elles hospitalisées ? Et quelle prévention concrète envisager à domicile ?

Les causes d’hospitalisation chez les personnes âgées

Les causes d’hospitalisation les plus fréquentes chez les personnes âgées atteintes de démence sont : 

  • Une agitation (avec ou sans agressivité) épuisant l’entourage. Cette agitation révèle souvent une dépression ou un stress relationnel (maltraitance, conflit familial, soins trop rapides…), voire une autre cause (rétention urinaire, infection rénale…) ; 
  • Une fracture après chute (oubli de la canne, déambulation nocturne…) ; 
  • Une toux, pas forcément fébrile, avec foyer infectieux pulmonaire, souvent par troubles de déglutition connus ; 
  • Une insuffisance cardiaque (avec nette fatigue et gêne respiratoire) favorisée par un infarctus ou un cœur devenu irrégulier ; 
  • Un accident vasculaire cérébral (AVC) ; 
  • Une diarrhée prolongée, virale ou par erreur médicamenteuse ou prise d’aliments périmés avec déshydratation sévère ; 
  • Toute autre cause d’insécurité à domicile. 

Construire patiemment à domicile une prévention efficace d’hospitalisation

Pour bien accompagner votre proche, il est nécessaire d’abord de prévenir toute agitation. Il faut veiller à le stimuler sans le mettre en échec, parler lentement, lui demander souvent son avis, éviter tout conflit, donner du temps aux soins et aux repas, le faire rire, le laisser faire ce qui le satisfait (sauf en cas de danger avéré bien entendu). 

Il faut également veiller à ce que, vous en tant qu’aidant, lui donnez à boire une eau un peu pétillante aux goûts préférés (sirop), gérer les remèdes par une aide-soignante ou infirmière, attendre une selle au moins trois fois par semaine, avoir un thermomètre auriculaire et contrôler toute fièvre avec avis médical rapide. Il convient de penser à un fond musical permanent de morceaux appréciés. Enfin il peut être nécessaire d’administrer des petites doses préventives de psychotropes prescrites par le médecin (l’agitation traduit un mal-être…). 

En parallèle, il convient de prévenir toute chute à domicile. Si vous êtes enrhumé ou toussant, évitez d’approcher votre proche. Il faut discuter aussi, pour protéger votre proche, de la vaccination antigrippale voire contre le pneumocoque (selon avis du médecin). Et… prévenir des troubles de déglutition (aliments dans les bronches). 

La prévention des atteintes cardiaques doit se faire par un suivi régulier du médecin, avec prise rigoureuse des remèdes (hypertension, LDL-cholestérol, diabète, aspirine…), une surveillance de l’indice de masse corporelle à 22-23, un appel immédiat au médecin si un malaise, une douleur dans la poitrine ou une brutale gêne respiratoire se fait sentir. Il est nécessaire également de prévenir tout risque d’AVC.  

Enfin, toute déshydratation par diarrhée est à éviter ou tout risque d’infection pulmonaire. Pour cela les aidants doivent se laver régulièrement les mains surtout avant les repas, il convient d’enlever du frigidaire tout aliment périmé, d’avertir le médecin si la diarrhée dépasse 24 heures, même si elle semble secondaire à la prise d’un nouveau médicament… et de proposer souvent à boire à la personne âgée.  

0
Information

Merci de vous connecter pour publier une discussion

Discussions en lien

tout voir

seb

13 août 2020

cancer

3

104

0

Inaya

13 janvier 2020

apa

3

92

0

Évènements à venir

tout voir

Le 16/03/2021

Participez à DIGIT'ALZ, une conférence interactive sur Alzheimer

En visioconférence
En savoir plus

Le 31/05/2021

Recherche : des conférences pour faire le point sur la maladie d’Alzheimer

Bordeaux
En savoir plus

Du 01/11/2020 au 31/07/2021

Programme CAP FORM'SENIOR - Bien bouger pour bien vivre

Web
En savoir plus