FILTRES

Affinez vos contenus en les filtrant selon les thèmes et sous-thèmes de votre choix

FILTRES

Affinez vos contenus en les filtrant selon les thèmes et sous-thèmes de votre choix

Valider les filtres

Maladie d’Alzheimer : les pertes de mémoire sont-elles toujours le premier symptôme ?

Si des oublis répétés signalent très souvent le début de la maladie, d’autres signes apparaissent parfois avant, notamment chez les plus jeunes. « J’ai (encore) oublié mes clefs, mon rendez-vous chez le dentiste, l’endroit où est garée ma voiture, le prénom de mon nouveau voisin… » Des troubles cognitifs, comme ceux de la mémoire de ce type sont la première manifestation de la maladie d’Alzheimer dans la majorité des cas. Au fil des mois, ils ont tendance à devenir plus fréquents et plus importants, amenant à consulter. À ce tableau assez classique, il existe cependant de grandes variantes. Plus la maladie commence tôt dans la vie, plus la probabilité qu’elle débute autrement que par des pertes de mémoire est importante. Ses autres premiers symptômes possibles peuvent notamment concerner d’autres fonctions. Le raisonnement et le jugement La personne atteinte de la maladie d’Alzheimer éprouve des difficultés nouvelles à planifier (un voyage, une fête de famille…), à prendre des…
Si des oublis répétés signalent très souvent le début de la maladie, d’autres signes apparaissent parfois avant, notamment chez les plus jeunes. « J’ai (encore) oublié mes clefs, mon rendez-vous chez le dentiste, l’endroit où est garée ma voiture, le prénom de mon nouveau voisin… » Des troubles cognitifs, comme ceux de la…

Des idées d’objets connectés pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer

Loin d’être réservés aux seuls jeunes actifs, les objets connectés peuvent s’avérer très utiles aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et à leurs proches aidants. Florilège de solutions futées.  93 % des Français(1) pensent que les nouvelles technologies peuvent permettre de mieux prendre en charge et de faciliter le quotidien des personnes atteintes de maladies neurodégénératives, comme la maladie d’Alzheimer. Elles peuvent aussi permettre de faciliter le maintien à domicile de la personne malade. Des objets connectés pour la prise de médicaments Pas facile de bien prendre son traitement quand on a des troubles de la mémoire. Pour être certain d’y penser, un pilulier connecté prévient (par une sonnerie, une lumière…) le malade Alzheimer qu’il est l’heure de prendre ses médicaments. Ses aidants peuvent aussi recevoir un SMS s’il oublie. Le pilulier peut aussi dresser l’historique au long cours des prises médicamenteuses, une information très utile au médecin traitant. Des objets connectés permettant la géolocalisation La maladie d’Alzheimer entraine, à terme, une désorientation…
Loin d’être réservés aux seuls jeunes actifs, les objets connectés peuvent s’avérer très utiles aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et à leurs proches aidants. Florilège de solutions futées.  93 % des Français(1) pensent que les nouvelles technologies peuvent permettre de mieux prendre en charge et de faciliter le quotidien des personnes atteintes de maladies neurodégénératives, comme…